stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

ASR : 3 points en moins …

Le 22 février dernier, le Stade Rochelais s’imposait dans les arrêts de jeu à Carcassonne (33-35), sur une ultime pénalité accordée par l’arbitre de la rencontre, Monsieur Hourquet. Le président Calamel sort furieux de ce match et décide de porter le fer à la Ligue Nationale de Rugby, avec une réclamation.

La sanction tombe pour les Rochelais comme un couperet. La commission de discipline et des règlements de la Ligue, qui a entendu les deux clubs mercredi dernier, a rendu son verdict ce lundi. Elle juge la réclamation fondée et décide « que le score du match doit être ramené au niveau auquel il se trouvait à la 80e minute de la rencontre, à savoir 33-32 en faveur de l’U.S. Carcassonnaise ».

Selon la commission, « la partie était terminée dès lors que le ballon était devenu mort après la 80e minute de la rencontre en application de la règle n°5 des Règles du jeu de la FFR. L’arbitre aurait donc dû arrêter la rencontre et ne pas organiser de remise en jeu. »

De plus, « la règle relative à la durée des matches est une donnée intangible du déroulement des rencontres sur laquelle l’arbitre ne dispose d’aucune marge d’appréciation. La Commission a donc par conséquent considéré qu’il y avait lieu de modifier le résultat final du match en ne comptabilisant pas les points marqués par l’Atlantique Stade Rochelais après le moment où le match aurait dû être définitivement arrêté par l’arbitre ».

Cette décision est lourde de conséquence pour le Stade Rochelais, qui perd trois points au classement, passant de 81 à 78 points. L’écart se réduit donc avec Pau et Agen. La course à la demi-finale à domicile est donc relancée avec des déplacements périlleux pour les Rochelais.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

%d blogueurs aiment cette page :