stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

La dernière composition du FCG pour le match d’accession en Top 14

Pour terminer cette saison marathon, le staff grenoblois a renouvelé sa confiance à la quasi-totalité de l’équipe malheureuse qui a perdu la finale de Pro d2 le week-end dernier contre Perpignan. Cependant, quelques changements sont à noter dans le quinze de départ. Hans Nkinsi, pourtant excellent à Ernest-Wallon a laissé sa place à Mickael Capelli, sans doute pour densifier la mêlée grenobloise. Loïc Gedener, jouera troisième ligne centre à la place de Dylan Hayes qui occupera le poste de troisième ligne aile. Lologi Visinia sera titulaire au poste d’arrière à la place de Bastien Guillemin, qui glisse à l’aile à la place de Daniel Kilioni, sorti blessé de la finale de dimanche dernier.

Sur le banc des remplaçants, l’international espagnol, Beñat Auzqui jouera pilier gauche à la place de Iges Lapé.
Le XV de départ : Sona Taumalolo, Etienne Fourcade, Ali Oz – Francois Uys, Mickaël Capelli – Steven Setephano, Dylan Hayes, Loïc Godener – David Mélé, Franck Pourteau – Lucas Dupont, Nigel Hunt, Alaska Taufa, Bastien Guillemin – Lolagi Visinia
Les remplaçants : Paulin Mas, Beñat Auzqui, Hans Nkinsi, Killian Geraci, Jérémy Valençot, Burton Francis, Etienne Dussartre, Ropate Rinakama

Cette opposition entre une équipe de Top 14, même treizième, et le finaliste malheureux du Pro D2 s’annonce quelque peu déséquilibrée. Oyonnax sera favori. Est-ce que les dés d’une telle partei ne seraient pas pipés d’avance ? À se demander si les instances de la LNR ne favoriseraient pas le club de Top 14 pour qu’il reste dans l’élite à moins que l’avantage du terrain ne donne raison au club de Pro D2. Réponse samedi en d’après-midi. Une chose est sûre. Le public grenoblois sera le seizième homme en soutien de son équipe puisque 16 000 supporters rouge et bleu ont répondu à l’appel pour cet ultime combat de la saison. La bataille des supporters est d’ores et déjà remporté par les Grenoblois. Tiens, cela me rappelle des souvenirs du week-end dernier à Toulouse.

Frédéric PROTIN, auteur et supporter du FCG.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :