RUGBY PRO D2 AGEN RUGBY PRO D2 SCA ALBI RUGBY PRO D2 SOYAUX ANGOULEME RUGBY PRO D2 stade aurillacois RUGBY PRO D2 ASBH BEZIERS RUGBY PRO D2 BO BIARRITZ RUGBY PRO D2 CSBJ BOURGOIN RUGBY PRO D2 US CARCASSONNE RUGBY PRO D2 US COLOMIERS RUGBY PRO D2 US DAX RUGBY PRO D2 montauban SAPIAC RUGBY PRO D2 MONT DE MARSAN RUGBY PRO D2 RCNM NARBONNE RUGBY PRO D2 OYONNAX RUGBY PRO D2 USAP PERPIGNAN RUGBY PRO D2 VANNES

NARBONNE : Les « chefs d’entreprises amis du Racing » entrent dans la danse.

Après la conférence de presse convoquée par Rocky ELSOM et en présence de Jean-Louis CAUSSINUS, un premier échéancier  (à très court terme) avait été dévoilé  mardi dernier pour permettre au président du RCNM de faire appel de la décision du Racing en Fédérale1. Dans l’ordre : l’AG extraordinaire de la SASP (mercredi), la réunion du Comité Directeur de l’Association (jeudi) et la signature de la convention entre la SASP et l’Association (vendredi matin) ont donc permis à Rocky ELSOM d’interjeter appel de la notification de rétrogradation du Club dans la division inférieure vendredi après-midi.

Nouvel épisode dans la saga RCNM, les « chefs d’entreprises amis du Racing », dans le sillage de Gérard BERTRAND ont notifié par écrit, au moyen d’un courriel, un certain nombre de remarques et de questions en direction de Rocky ELSOM conditionnant leur soutien financier aux réponses à ces questions : « Le temps presse pour sauver le club de la relégation en fédérale 1 et sans réponse de votre part avant le 22 juin, nous ne pourrons être en mesure de lever les fonds nécessaires. » Voici le message en question.

 

« À l’attention de Monsieur Rock Elsom président de la SASP RCNM. Suite à votre courriel du 16 juin et à votre proposition d’ouverture du capital aux entrepreneurs narbonnais, les chefs d’entreprise concernés se sont réunis afin de travailler au sauvetage du club et d’éviter la rétrogradation en fédérale 1 qui paraît inéluctable sans une forte recapitalisation, en dépit des effets d’annonce de ces derniers jours. Nous sommes toujours dans l’attente malgré des demandes répétées des éléments suivants :
1) situation financière de la SASP à date attestée par l’expert-comptable du club.
2)évaluation de la valeur du club faite par la DNACG, qui pourra servir de base à l’augmentation de capital.
3) date de la nouvelle assemblée générale qui entérinera l’augmentation de capital et qui devra avoir lieu de préférence avant la convocation devant la DNACG.
4) liste des contrats des joueurs professionnels actuels et salaires, ainsi que les noms des recrues potentielles afin de valider le budget et les contours de l’équipe de la saison à venir.
5) justification des 360 000 euros d’honoraires versés par la SASP à deux sociétés étrangères Noble Tech et Elke Elbow.
6) Le montant de RCNM investment représentant les Australiens à la nouvelle augmentation de capital.
Dès que nous aurons reçu ces informations, nous pourrons travailler à l’augmentation de capital et au modèle de gouvernance.
Le temps presse pour sauver le club de la relégation en fédérale 1 et sans réponse de votre part avant le 22 juin, nous ne pourrons être en mesure de lever les fonds nécessaires.
L’avenir du club étant en jeu, nous vous demandons la plus grande transparence et rapidité dans votre communication.
Les chefs d’entreprises amis du Racing« .

C’est donc un appel à la « […]plus grande transparence et rapidité dans votre communication » que lancent les « Les chefs d’entreprises amis du Racing » assorti de ce qui ressemble fort un ultimatum en direction du président Rock ELSOM : réponse attendue avant mercredi prochain, le 22 juin. Après il sera trop tard.

« A suivre », comme l’on écrit traditionnellement au terme d’un épisode dans toute saga qui se respecte.

PF

retrouvez ici de larges extraits de la conférence de presse du 14/06.

 

 

1 Commentaire

  1. dédé

    19 juin 2016 at 13 h 36 min

    La balle est dans le camp de Rocky Elsom me semble t-il cette fois.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??