stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Un nouvel élan pour Albi?

Mardi soir des anciens joueurs du SCA que sont Sébastien PAGES et Vincent CLEMENT ont présenté un projet novateur pour leur club de toujours. Devant un parterre de quelques 200 personnes dont beaucoup d’anciens joueurs tels que BOWKER, MISSE, MARECHAL, BOULOGNE, LAFOY, HOUGH, SENIO, FOURCADE et j’en oublie, ils ont détaillé ce fameux projet pour relancer le club vers les sommets, dixit l’ancien capitaine.
C’est Sanoussi DIARRA, lui aussi ancien du Sporting, qui s’est chargé d’expliquer les tenants et les aboutissants du projet. L’objectif est de sortir du traditionnel duo SASP-Association qui prévaut aux destinés de la majorité des clubs de rugby professionnels pour aller vers une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) pour impliquer toutes les forces du club.
L’idée, très novatrice, a le mérite de faire bouger les lignes de ce sport. Mais elle pourrait heurter la très « vénérable » LNR qui n’a pas l’habitude de traiter avec des coopératives… Une fois de plus le club albigeois apparaitrait comme le représentant d’un « autre rugby » comme disait un grand patron de presse toulousain. Mais ça, le SCA en a l’habitude et il en a joué par le passé pour trouver sa motivation.
L’autre écueil peut venir de l’intérieur. Car le trio a présenté son projet au conseil d’administration et l’accueil a été… D’ailleurs ce dernier doit donner sa réponse, positive ou non, sous quinzaine.
A l’issue qu’arrivera-t-il ?
Car avec un peu de recul, le quidam pourrait voir dans ce projet une tentative de putch. Personne n’est sans savoir que la situation sportive du SCA est plus que délicate. Et les esprits malveillants pourraient penser que certains profitent que la bête soit blessée pour finir de l’achever.
Ou d’autres naïfs, de penser que les deux figures emblématiques du SCA de l’ère BECHU vont dès la semaine prochaine sauver le club de la relégation et repartir comme avant.
Que non !
Car dans les deux cas, c’est se polariser uniquement sur la partie visible du club, soit son équipe professionnelle. Mais un club de rugby ce n’est pas que ça. C’est une école de rugby, des équipes de jeunes, des bénévoles. Et là, à Albi, le chantier est immense. La formation ? Exsangue. L’école de rugby ? Passons… Les bénévoles ? Tiraillés par des guerres intestines.
Le chantier est donc énorme. D’autant plus que le Sporting Club Albigeois n’est plus à la mode. Après les péripéties de la saison passée et celles de l’intersaison, nombre de partenaires ne se sont pas ré-engagés, beaucoup de supporters désertent les tribunes et les gamins albigeois ne rêvent plus en jaune et noir.
Les trois hommes font face à un immense défi qui peut paraitre inatteignable pour certains. Mais durant leur carrière dans le Tarn, ils en ont surmonté bien d’autres. Alors, relèveront-ils celui-ci ?
Affaire à suivre…
RS.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

%d blogueurs aiment cette page :