stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Poule F1 élite. Du rififi en fédérale!

Certaines rumeurs les semaines passées annonçaient quelques surprises concernant cette satanée poule de Fédérale 1 élite. L’article du Midi Olympique de ce lundi 8 janvier vient confirmer ces informations. Selon le bi-hebdomadaire 7 clubs pourraient se voir notifier un refus de monter en Prod2 par la commission de contrôle de la FFR. 7 club sur 11, une paille ! Plus de la moitié des pensionnaires de cette poule de fédérale 1 élite, imaginez donc le coup de pub.
Déjà cette jeune poule avait vu le club de Saint Nazaire couler dès l’automne 2016 et le FC Auch faisait de même au printemps 2017. Ces deux coups de semonce auraient pu, ou du, entraîner plus de sévérité de la part de la fédération mais visiblement le changement de gouvernance de cette « noble » institution n’a rien changé.
Dès samedi c’est Chambéry qui dans un communiqué lapidaire indiquait accepter la décision de la FFR de lui refuser la montée pour des raisons « structurelles ». Le mot est joli, cache-t-il autre chose ? Mystère…
Quels seront les autres heureux élus ? Attendons la communication du 19 janvier de la FFR, mais on sait déjà que Limoges connait des soucis financiers puisque le club vient d’être épinglé par l’URSSAF. La pratique des indemnités kilométriques froisserait l’institution. Après les photographes charentais, les routiers limougeauds ! Pour les autres clubs, faites vos jeux. J’ai déjà mon quinté (dans l’ordre ou le désordre ?). Mais ma pleutrerie m’empêche de vous le divulguer, quoique je sois facilement corruptible…
Et Albi dans tout ça ? Relégué sportivement, le Sporting Club Albigeois se targue d’avoir une situation financière saine après des années d’errement administratifs et financiers. Du coup s’il ne fait partie du septuor obligé de rejouer la même rengaine la saison prochaine, il peut voir l’avenir immédiat avec une certaine sérénité. Cependant que faire ? Si vous êtes assuré de jouer les demi-finales d’accession est-ce que cela vaut le coup de tenter de jouer la première place ou se réserver pour ces matches couperets ? Cruel dilemme. Et ce serait faire offense aux futurs adversaires des albigeois. Comment vont se présenter les chambériens samedi soir à Albi. Dépités par l’annonce faite par leur président, ou au contraire, désireux de prouver qu’ils font le job sur le pré à la différence de leurs employeurs ?
Une chose est sure. A l’heure où le rugby français est la risée du monde sportif avec une nouvelle présidence qui devient plus bananière que ses précédentes, où la violence des affrontements « buldozériens » lors des matches effraie le grand public et l’éloigne peu à peu de ce sport dont les fameuses valeurs sur-markétées s’essoufflent ; cette nouvelle affaire de non éligibilité des clubs de fédérale vient écorner un peu plus un sport qui, à force de sauter à cloche pied au bord du gouffre, risque de s’y perdre corps et bien.
RS.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :