stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Prod2-Albi. Transferts: la débacle!

Albi qui lutte pour le maintien en Prod2, ses joueurs sont la proie des autres clubs. Quoi de plus normal dans un rugby professionnel qui se déshumanise de jours en jours et où amour du maillot et autres valeurs rugbystiques s’effacent devant un bon CDD.
Mais à lire notre confrère du Midi-Olympique du lundi 24 avril, c’est une véritable débacle qui attend le club tarnais.
On connaissait certains départs comme celui de César DAMIANI, le seconde ligne actuellement blessé, vers Mont de Marsan ou les signatures du pilier Max CURIE et de l’arrière Loïc LE GAL à Nevers.
Nevers qui semble devenir la succursale d’Albi car notre confrère annonce pas moins de quatre nouveaux départs vers cet ambitieux de fédérale 1 poule élite. Ce club, pas encore assuré d’évoluer à l’échelon supérieur l’an prochain, aurait fait signer Nasoni NAQIRI le centre tarnais auteur d’une saison majuscule, Némo ROELOFSE le pilier arrivé comme joker médical et que certaines rumeurs l’envoyaient à Brive et surtout Fred QUERCY. Le capitaine courage des jaune et noir retrouverait donc Xavier PEMEJA son ancien entraîneur à Montauban où le courant passait peu entre les deux hommes. Peut-être que des émoluments sonnants et trébuchants apaisent les vieilles rancœurs…
Toujours selon le journal, Dan FALEAFA le troisième ligne et Béka SHEKLASHVILI le pilier droit feront le bonheur de Colomiers tandis que Jim ROKODURU tiendra l’aile de Bayonne, futur relégué de Top14.
Enfin Romain BARTHELEMY le centre ouvreur serait en partance pour Angoulême où il retrouverait Rémy LADAUGE, l’ancien entraîneur des trois-quarts albigeois. La perte de ce cadre du vestiaire serait un véritable préjudice pour l’effectif tarnais quand on sait que justement, certains cadres se posent la question d’arrêter leur carrière en cas de relégation.
Alors quel avenir pour le SCA ? Car s’il se sauve en Prod2, il repartira avec un effectif trop exsangue pour espérer quelque chose dans un championnat de plus en plus difficile avec des nouveaux arrivants très ambitieux. Et s’il descend, avec quoi va-t-il se reconstruire sachant que la poule élite de fédérale 1 est un mouroir pour des anciens clubs cadres du rugby professionnel et au contraire un tremplin pour des nouveaux riches ? Un exemple : Bastien DEDIEU le pilier gauche albigeois, tarnais pur jus et qu’on avait du mal à imaginer le voir pousser ailleurs que dans la mêlée jaune et noir, serait en passe de signer à Rouen ! Le club normand désirant accéder à la poule élite dès l’an prochain avant de viser rapidement plus haut.
O tempora, o mores…

RS.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

%d blogueurs aiment cette page :