stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

ProD2-Biarritz : Gonzalo QUESADA, ¡ ya basta !

Il n’y a pas que la météo qui soit instable dans le Sud-Ouest en cette fin de printemps. Sur la côte Basque, le feuilleton BOPB ne semble pas vouloir se terminer. Malgré l’arrivée d’une nouvelle gouvernance et l’élection d’un nouveau président en la personne de Jean-Baptiste ALDIGE, la saga BOPB réserve chaque jour (ou presque) son lot de surprise. Hier, via un communiqué officiel, le club Basque annonçait [qu’il] « et Gonzalo Quesada ont pris la décision de mettre un terme de façon anticipée au contrat qui les unissait jusqu’au 30 juin 2020. » Arrivé il y a un an quasiment jour pour jour en provenance du Stade Français, le technicien Argentin aura amené Biarritz en match de barrage face à Grenoble (défaite 33/26).

Alors que le communiqué du club sur le départ de Gonzalo QUESADA restait très »politiquement correct », celui du manager publié aujourd’hui est nettement plus direct, n’hésitant pas à pointer les « […] conflits au niveau des dirigeants et des promesses sur des moyens financiers non respectés par des actionnaires, ont crée un environnement au sein du club très compliqué[…] et en insistant sur le fait que cela »[…] a généré l’énorme instabilité et changements de direction qu’on connaît tous. Garder le groupe concentré sur le projet sportif, tout en essayant de garder le cap m’a demandé beaucoup d’énergie. »

C’est Jack ISAAC qui reprend le flambeau, reste à connaître maintenant la composition exacte du nouveau staff biarrot pour la saison à venir, en espérant enfin un peu de stabilité !
 

Retrouvez le communiqué du BOPB du 11 juin :

« Le BIARRITZ OLYMPIQUE PAYS BASQUE et Gonzalo Quesada ont pris la décision de mettre un terme de façon anticipée au contrat qui les unissait jusqu’au 30 juin 2020.
Le BIARRITZ OLYMPIQUE PAYS BASQUE remercie Gonzalo Quesada, en son nom et en celui des dirigeants, staff, joueurs et supporters, pour son excellent travail réalisé au sein du club depuis son arrivée.
Monsieur Gonzalo Quesada, quant à lui, prononce tous ses sincères vœux de succès au BIARRITZ OLYMPIQUE PAYS BASQUE qui ouvre une nouvelle page de sa glorieuse histoire.
Le BIARRITZ OLYMPIQUE PAYS BASQUE communiquera prochainement sur la future organisation sportive,  qui aura la charge de poursuivre sa stratégie de développement durable »

Retrouvez l’intégralité du message de Gonzalo QUESADA du 12 juin :

 » Pour tout le BO, 

Même si hier il y a eu un communiqué, je tenais à m’exprimer directement. Je considère, comme les nouveaux dirigeants, que tous les passionnés de ce grand club, avec son histoire et sa belle identité basque méritent un message un peu plus complet.

Il y a un an j’ai accepté le challenge de rejoindre la famille du Biarritz Olympique. Mon rôle était de développer l’équipe professionnelle sur trois axes : l’évolution de l’effectif, l’évolution du staff et l’évolution des infrastructures, pour générer une identité et philosophie de jeu, un certain état d’esprit et avec l’objectif de monter en Top 14 sur 2 ou 3 ans. J’avais le management et la gestion de l’ensemble du groupe pro, pour ensuite avec mon staff préparer l’équipe, les matchs, les séances, les déplacements, les plannings, etc.  

Malheureusement, très vite, des conflits au niveau des dirigeants et des promesses sur des moyens financiers non respectés par des actionnaires, ont crée un environnement au sein du  club très compliqué et a généré l’énorme instabilité et changements de direction qu’on connaît tous. Garder le groupe concentré sur le projet sportif, tout en essayant de garder le cap m’a demandé beaucoup d’énergie. 

Malgré cette situation, grâce à l’énorme état d’esprit affiché par les joueurs tout au long de la saison et grâce à la grande qualité professionnelle et surtout humaine du staff, on a pu vivre une belle saison. Je suis fier de la cohésion et générosité dont le groupe a fait preuve dans l’adversité. 

Personnellement ce sont ces facteurs, ainsi que les belles démonstrations d’affection et de soutien des supporters et des biarrots reçus tout au long de la saison, qui m’ont permis de tenir et continuer. Je ne regrette pas une seconde le choix de venir au Biarritz Olympique. La relation d’amitié crée avec beaucoup des joueurs, membres du staff et des supporters resteront les meilleurs souvenirs. 

 Louis Vincent Gave et Jean Baptiste Aldige m’ont fait part récemment de leur projet construit sur des bases solides et avec l’intention de pérenniser le club, tout en respectant son ADN et sa culture.

À partir du moment où le club était sauvé et certain de continuer en Pro D2, même s’ils m’ont sincèrement invité à continuer avec eux, j’ai considéré que le meilleur choix pour moi et pour le club était de laisser ma place. Ainsi permettre à cette nouvelle équipe (Louis Vincent Gave et Jean Baptiste Aldige ) complémentaire, qui se connaît bien et qui partage une confiance mutuelle forte avec des idées communes, de prendre les rênes et profiter de cette complicité pour mener le BO vers un nouveau beau chapitre de son histoire. 

Je suis convaincu qu’une belle saison arrive. Ces derniers mois, nous avons pu construire un très bon recrutement. L’effectif sera encore plus fort que la saison dernière. Le staff est excellent et Jack Isaac n’est pas seulement un énorme coach, mais un homme apprécié et respecté par l’ensemble du groupe. Il sera capable de fédérer et amener ce BO très loin, aucun doute la dessus. 

Je voulais remercier de tout cœur l’ensemble de la famille du BO. Le groupe pro évidemment mais aussi le staff administratif qui a été toujours au soutien et où j’ai découvert de vrais passionnés. 

Pour finir, ce qui est le plus important pour moi dans cette lettre aujourd’hui, et pour qui ce message s’adresse, est de remercier très fortement les supporters, les socios, les amis du BO et les biarrots en général, pour l’accueil que j’ai eu depuis le premier jour, les fortes marques d’affection tout au long du parcours et, surtout, les incroyables messages de soutien et d’amitié reçus ces dernières 24hs car ils m’ont profondément touché. 

UN GRAND MERCI. Milesker, et bien sur, AUPA BO !

Gonzalo Quesada « 

1 Commentaire

  1. dédé

    12 juin 2018 at 21 h 52 min

    Ben çà si c’est pas de la langue de bois ……… Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil mais je pars.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :