RUGBY PRO D2 AGEN RUGBY PRO D2 SCA ALBI RUGBY PRO D2 SOYAUX ANGOULEME RUGBY PRO D2 stade aurillacois RUGBY PRO D2 ASBH BEZIERS RUGBY PRO D2 BO BIARRITZ RUGBY PRO D2 CSBJ BOURGOIN RUGBY PRO D2 US CARCASSONNE RUGBY PRO D2 US COLOMIERS RUGBY PRO D2 US DAX RUGBY PRO D2 montauban SAPIAC RUGBY PRO D2 MONT DE MARSAN RUGBY PRO D2 RCNM NARBONNE RUGBY PRO D2 OYONNAX RUGBY PRO D2 USAP PERPIGNAN RUGBY PRO D2 VANNES

ProD2-BILAN D’ETAPE A MI-CHAMPIONNAT.

Dimanche 18 décembre Angoumoisins et Columérins ont été les derniers à ranger les crampons à l’issue de la 15e. journée de ProD2 pour 15 jours de congés obligatoires et mérités à la moitié du championnat. Petit état des lieux à mi-chemin de la longue saison de ProD2.

Oyonnax champion d’automne sur un podium serré !

Oyonnax et Agen occupent  à mi-parcours avec 45 points au compteur respectivement la 1e. et la 2e. place du classement. Avec une victoire en moins, deux défaites de plus mais 9 points de bonus glanés en 15 matches (4BD, 5BO) les Oyomen devancent au goal-average particulier les Lot-et-Garonnais (eux aussi relégués du précédent exercice du Top14) qui disposent cependant du meilleur brita-bonus de la division (+17). Ces deux clubs ne précèdent que d’un petit point Montauban actuel 3e. du ProD2 qui livre une très belle saison à l’image de quelques uns de ces joueurs tels FORTUNEL ou encore VATOA.

Les places qualificatives : 4 équipes en 2 points.

En fin de saison, la bataille fait souvent rage pour accrocher les 4e. et  5e. place synonymes de phases finales. Ils sont 4 à pouvoir, à mi-saison, y prétendre. Les habitués tels que Aurillac( 4e.) et Mont de Marsan (7e.) ou encore Colomiers (5e.) à égalité de points avec le promus Soyaux Angoulême (6e.) qui a d’ailleurs accroché Colomiers (et son sérial-marqueur Thomas RAMOS) à son tableau  de chasse 26/25 au soir de la 15e journée, ce qui en fait (avec déjà neuf victoires) un prétendant crédible aux agapes de fin de saison.

Carcassonne, USAP, Narbonne : « dites 33 ! »

Les formations Languedociennes, avec des cheminements différents totalisent toutes les trois 33 points. Parcours équilibré pour Carcassonne qui, sous la férule du duo CIDRE/NADAU, compte 7 victoires pour autant de défaites et un match  nul. Les Narbonnais, dernier à l’issue du premier bloc se sont refait une santé avec l’arrivée au commandes de Christian LABIT. La courte victoire sur le voisin Carcassonnais dans le derby, même si elle ne constitue pas un fin en soi, a permis aux oranges et noirs de passer les fêtes aux chaud. Tout comme les Catalans qui se sont un peu rassurés avec une victoire bonifiée sur Albi lors de la 15e. journée après deux défaites consécutives et une saison loin de lustre d’antan . Une victoire dès la reprise de janvier permettrait à ces équipes de pouvoir regarder vers le haut … ! Tout comme le Biarritz-Olympique qui n’est qu’a une longueur derrière le « grupetto » Septinamien.

Le maintien en ligne de mire

Dax, Vannes, Albi et Béziers vont disputer un championnat où l’objectif sera de ne pas descendre ou d’assurer le maintien selon que l’on se place sous un angle optimiste ou pessimiste. Le promu Vannetais qui avait attaqué le championnat sur de bonnes bases semble s’essouffler à mi-terme et la défaite concédée à domicile face à Mont de Marsan a été la 4e. sur un bloc dans lequel les Bretons n’ont enregistré qu’une seule victoire. Dynamique assez similaire pour les Dacquois qui ont cependant mis fin à une série de 6 défaites consécutives en battant des Biterrois mal en point et premiers relégables au soir de la 15e. journée. Ces derniers attaqueront la nouvelle année avec un nouveau staff. Occupant la 14e. place, le malade Albigeois semble se porter un petit peu mieux mais une rechute est toujours possible même si l’ultime bloc se conclut sur un solde positif (3 victoires pour 2 défaites). Avec deux victoires hors de leurs bases, les Tarnais on presque ramené leur Brita-bonus à l’équilibre.

Bourgoin … encore !

La saga continue pour le CSBJ et le 26 décembre dernier, la LNR annonçait le retrait du 8 points au classement suite suite à « l’examen du dossier du club lors de sa réunion du 13 décembre [par] le Conseil Supérieur de la DNACG ». La victoire sur Aurillac au soir de la dernière journée des matches aller qui a mis un terme à 9 défaites de rang  ne semble pas en mesure de compenser le différentiel de 12 points qui sépare désormais la formation Iséroise du premier non-relégable, même si le club a fait appel de cette sanction.

PF

 

 

 

 

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??