RUGBY PRO D2 AGEN RUGBY PRO D2 SCA ALBI RUGBY PRO D2 SOYAUX ANGOULEME RUGBY PRO D2 stade aurillacois RUGBY PRO D2 ASBH BEZIERS RUGBY PRO D2 BO BIARRITZ RUGBY PRO D2 CSBJ BOURGOIN RUGBY PRO D2 US CARCASSONNE RUGBY PRO D2 US COLOMIERS RUGBY PRO D2 US DAX RUGBY PRO D2 montauban SAPIAC RUGBY PRO D2 MONT DE MARSAN RUGBY PRO D2 RCNM NARBONNE RUGBY PRO D2 OYONNAX RUGBY PRO D2 USAP PERPIGNAN RUGBY PRO D2 VANNES

Prod2-SCA. De l’art de grappiller !

Alors que le SCA s’est lancé dans une course effrénée pour échapper au gouffre de la relégation dont personne ne connait le fond, on peut s’apercevoir que le club albigeois ne sait pas engranger.
Je m’explique. On se doute bien que la quinzième place va se jouer entre Vannes et Albi car Béziers depuis le putsch de ses joueurs (tiens, tiens…) vogue sur un rythme stratosphérique et que Dax avec 10 points d’avance semble à l’abri d’un accident industriel. En effet il faudrait que les tarnais gagnent trois matches de plus que les landais sur les huit dernières journées ce qui semble peu probable, même si les dacquois n’ont plus que trois réceptions pour cinq déplacements. Le rêve est permis mais semble bien utopique.
Reste donc le duel Vannes-Albi. Et là on aurait pu croire que les bretons, par manque d’expérience, ne récoltent des points à l’extérieur ; or c’est tout le contraire. Car les vannetais glanent et aiment ça puisqu’ils ont récolté 4 points de bonus défensifs en huit défaites à l’extérieur. Peut-être l’habitude de la pêche à pied… Et avec l’ardeur qu’ils mettent à domicile, on les voit mal céder un de leurs quatre matches à domicile.
A l’opposé, les tarnais gaspillent. Ils n’ont bonifié aucune de leurs neuf défaites à l’extérieur ! Ne cherchez pas plus loin… Au pays du vin le club ne connait pas le temps des « grappilles », quand on récoltait les dernières petites grappes restées sur les souches. Remarquez, à l’heure de la mécanisation, c’est une opération qui n’existe plus. Tout fout le camp mon bon monsieur !
Cependant c’est l’avenir du club tarnais qui risque de foutre le camp en cas de descente à l’échelon inférieur. Sera-t-il faire son autocritique et consolider ses fondations pour de futures vendanges prometteuses, ou s’enfoncera-t-il dans un abime sans fin ?
Cela sera l’objet d’une prochaine chronique.
Avant il faudra, pour Albi, battre Perpignan, une autre ville de vin et essayer de grappiller des points comme ils l’ont fait avec leur premier bonus offensif contre Dax, une ville d’eau.
Alors…
RS.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??