stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

ProD2-US CARCASSONNE : retour de Christian LABIT « l’homme providentiel »aux affaires.

Un mois après son éviction du staff Narbonnais, l’ancien 3e. ligne international qui a entre autres évolué au Stade Toulousain, retrouve le chemin de l’US Carcassonne. Aux commandes du club de la préfecture Audoise de 2007 à 2013 qu’il a amené de la  fédérale2 au ProD2 avec deux titres de champion de France au passage, il retrouve l’USC avec le titre de manager sportif.

Actuel dernier de ProD2 avec seulement 2 victoires en 13 rencontres, l’US Carcassonne est en grande difficulté cette saison. Après avoir fait appel à Mathieur BLIN pour un audit du secteur sportif , les bruits concernant un remaniement du staff ou l’arrivée d’un apport extérieur se sont faites de plus en plus insistantes et ont pris corps avec l’annonce officielle de l’arrivée de Christian LABIT pour chapeauter le secteur sportif. Cette annonce a été faire par voie de communiqué sur le site officiel de l’USC. «Un retour à la maison pour celui qui restera le principal artisan de la montée du club en Pro D2. En proie aux doutes depuis le début de la saison, l’USC fait appel à son homme providentiel pour mener à bien son opération maintien.» Sa mission démarre le 27 novembre « et occupera cette fonction jusqu’à la fin de la saison. »

Reste maintenant à savoir comment il va cohabiter avec les deux entraîneurs, Mathieu CIDRE et Nicolas NADAU en charge du sportif depuis la saison 2016-2017. L’interview publiée hier dans les colonnes de la Dépêche du Midi est sans ambigüité sur le sujet : « Je vais être le patron du sportif aux côtés de Nicolas Nadau et Mathieu Cidre que j’ai déjà eu sous ma coupelle. Il va falloir qu’ils se mettent au service, qu’ils soient à mon écoute et aillent dans mon sens« .

Il reste 17 rencontres à « […l’]homme providentiel » de l’USC pour accomplir un miracle et maintenir le club de la préfecture audoise dans le giron du rugby professionnel. A commencer vendredi par un déplacement à Colomiers, pour premier sursaut ?

PF

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

%d blogueurs aiment cette page :