stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Victoire montoise contre Colomiers

Pour le compte de la 21ème journée de Pro D2, les Jaune et Noir se sont imposés sur le score de 28 à 18 face à l’US Colomiers.

L’entame de la rencontre est à l’avantage des montois qui investissent le camp columérin. Après une faute au sol de l’USC, Gerber inscrit les trois premiers points de la rencontre, 3 à 0 à la 5 ème minute de jeu. A la 12 ème minute de jeu, les columérins se mettent une nouvelle fois à la faute après un placage haut aux abords des 22 mètres côté droit. Gerber prend ses responsabilités et permet aux montois de prendre six longueurs d’avance, 6 à 0. Sur la première mêlée de la rencontre, les hommes de l’USC prennent l’ascendant et obtiennent une pénalité intéressante située à 40 mètres des perches montoises. Le jeune ouvreur de l’USC Hilsenbeck s’élance et permet aux siens d’inscrire leurs premiers points dans une rencontre somme toute équilibrée, 6 à 3. A la 22 ème minute de jeu, Colomiers obtient une pénalité aux 30 mètres montois, manquée par Hilsenbeck. Sur l’action suivante, les Jaune et Noir se font contrer et Salawa écope d’un carton à la suite d’un en avant volontaire. Sous les poteaux montois, l’ouvreur columérin ne tremble pas et permet aux siens d’égaliser, 6 à 6. En infériorité numérique, les montois tentent de garder le ballon devant pour mettre à mal une formation de l’USC, particulièrement en place défensivement. A la suite d’un nouveau ballon porté parfaitement réalisé, les Jaune et Noir obtiennent une pénalité. Gerber poursuit son sans faute, permettant aux montois de reprendre l’avantage au score, 9 à 6 à la 26 ème minute de jeu. Sur l’action suivante, Colomiers obtient à son tour une pénalité à 30 mètres des poteaux montois. Hilsenbeck permet à l’USC d’égaliser une nouvelle fois dans cette rencontre, 9 à 9. Une nouvelle fois à la faute dans le jeu au sol, Colomiers offre une nouvelle munition aux Jaune et Noir. Impérial dans l’exercice, Gerber ajoute trois nouveaux points, 12 à 9 à la 34 ème minute de jeu. A deux minutes du terme de ce premier acte, Otazo perce et ramène le jeu dans les 22 mètres de l’USC. A la faute à la suite d’un hors jeu de ligne, Colomiers offre une nouvelle munition aux montois. Gerber passe sa cinquième pénalité de la soirée sur la sirène, 15 à 9.

Un premier acte plutôt équilibré entre deux formations en place qui ne concèdent rien. Les défenses respectives prennent indubitablement le pas sur les attaques qui peinent à trouver des espaces au sein de deux rideaux défensifs particulièrement imperméables. Malgré une infériorité numérique de dix minutes à la suite du carton jaune infligé à Salawa, les Jaune et Noir sont devant au tableau d’affichage grâce à la botte impériale de son ouvreur Gerber qui réalise un 5/5 dans l’exercice.

Au retour des vestiaires, les Jaune et Noir investissent rapidement le camp de l’USC en multipliant les séquences de possession. Les hommes du duo Laussucq-Auradou dominent l’entame de ce second acte, sans parvenir à faire la différence, la faute à une défense columérine efficace et agressive qui annihile toute velléité offensive montoise. Après une entame de seconde mi temps à l’avantage des montois, les débats s’équilibrent de nouveau avec un jeu principalement basé au niveau de la ligne médiane. Après un bel effort en mêlée fermée, les Jaune et Noir obtiennent une pénalité située à 50 mètres des perches columérines. Gerber prend ses responsabilités et expédie un coup de pied millimétré. Le score est alors de 18 à 9 en faveur des montois à la 55 ème minute de jeu, premier véritable écart dans cette rencontre. Sur le renvoi, les montois se mettent directement à la faute avec un placage haut de Muzzio qui écope d’un carton jaune, le second de la partie côté montois. Hilsenbeck ajoute trois points et permet à l’USC de revenir à six longueurs, 18 à 12. Evoluant en supériorité numérique pour la seconde fois de la rencontre, les joueurs de l’USC tentent d’insister pour passer devant au score pour la première fois de la rencontre. A la suite d’un maul columérin écroulé par les montois, Hilsenbeck obtient une nouvelle munition. En réussite dans l’exercice, il permet aux siens de revenir à trois petits points des montois, 18 à 15 à la 66 ème minute de jeu. Sur une mêlée située sur les 40 mètres de l’USC, les montois font l’effort et obtiennent une pénalité. Gerber poursuit son festival, permettant aux montois de reprendre six longueurs d’avance, 21 à 15. Sur le renvoi, nouvelle faute montoise, au sol. Réalistes, les joueurs de la Colombe sanctionnent chaque faute montoise. Hilsenbeck permet aux siens de revenir dans les clous du bonus défensif, 21 à 18 à huit minutes du terme de la rencontre. Sur le renvoi, Salawa idéalement placé, récupère avec opportunisme le ballon aux 22 mètres columérins avant d’aller à l’essai en solitaire. Gerber transforme le premier essai de la rencontre, 28 à 18, véritable bol d’air pour les Jaune et Noir qui prennent désormais le large au score à quelques minutes du terme de la rencontre. Les Jaune et Noir conservent avec maîtrise la possession du ballon jusqu’au coup de sifflet final salvateur, privant ainsi les visiteurs du bénéfice du bonus défensif.

Une seconde mi temps à l’image de la première, globalement équilibrée et somme toute fermée avec deux défenses qui ont parfaitement contenu deux attaques en manque d’inspiration. Particulièrement indisciplinées, les deux formations se sont principalement appuyées sur la réussite au pied de leur buteur respectif pour sanctionner chaque faute adverse avec un chassé croisé au score particulièrement angoissant pour le public de Guy Boniface. Malgré deux périodes d’infériorité numérique, les montois n’ont pas paniqué, contenant efficacement les intentions columérines. Sur une action confuse et alors que la pression columérine devenait insoutenable avec un score étriqué de 21 à 18, les Jaune et Noir sont parvenus à inscrire le seul essai de la rencontre, à quelques minutes du terme de la rencontre, sonnant définitivement le glas des espoirs columérins en terre landaise.

Le groupe Jaune et Noir remporte une neuvième victoire à domicile cette saison, la septième consécutive à Guy Boniface. Avec ces 4 nouveaux points, les montois sont provisoirement à la 5 ème place au classement, avec 57 points au compteur, mais à 2 pts du leader Oyonnax.

Lors de la prochaine journée, les Jaune et Noir se déplacent dans l’Ain pour affronter cette formation . Une rencontre au sommet programmée le vendredi 24 février 2017 à 20h.

Photo SMR – JP Bézier.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

%d blogueurs aiment cette page :