Béziers veut se rassurer sur le combat.

philippe 1

Le bilan à mi-championnat approche pour les clubs de Pro-D2. Pour Béziers,même si on attendra donc le soir du 21 Décembre pour le dresser, une chose est déjà établie : l’équipe héraultaise sera dans le positif au classement britannique : au moins +3. En effet, elle se déplace 2 fois, à Dax aujourd’hui et à Montauban la semaine prochaine.

Les hauts de début championnat et les bas qui ont suivi semblent se stabiliser avec cette victoire contre Carcassonne qui a fait du bien dans les têtes à plus d’un titre. Elle a aussi rassuré momentanément les entraineurs quant la faculté de leurs protégés à mettre le fameux ingrédient « agressivité positive »dans le jeu.

Christophe Hamacek et Manny Edmonds ont bâti une équipe taillée pour le combat face une équipe dacquoise le couteau entre les dents. Ils connaissent la fameuse mêlée landaise et 2 premières lignes aguerries ne seront pas de trop avec pour débuter Fernandès-Fualau-Brison puis pour les suppléer en seconde période Manukula-Pinto-Ferrer et Boughanmi. Une deuxième ligne formée de l’inusable Battye et de l’international Tongien Lokotui. On joue la carte de l’expérience ensuite avec Rémy Martin et le capitaine Marc Baget mais aussi la folle jeunesse avec une des révélations en la personne de Lasha Lomidzé.

Et puis vient le dilemme du buteur. Un véritable casse-tête pour les coaches : la charnière Valentine-Fournil qui semblait aller de soi avant de débuter le championnat a été très vite revue pour diverses raisons : la volonté des entraineurs de produire un réel jeu de mouvement basé sur la vitesse ont placé le jeune Suchier sur le devant de la scène. Il s’en est suivi la titularisation au centre de Danré Gerber endossant ainsi le rôle de buteur. Jusqu’au moment où la poudre du Sud-Africain s’est quelque peu mouillée, conséquence, le jeune Thibault Bisman se colle à la tâche des tentatives de but, prenant ainsi la place de Josh Valentine, un des meilleurs demi-de-mêlée du championnat. La concurrence à ce poste semble toutefois très saine et a eu pour effet d’élever le niveau de jeu de Bisman.

Pour le reste, une paire de centre reconnue pour ses qualités défensives : Puletua et Chevtchenko ont rarement déçu cette année. Les habitués Gmir et Vakacegu tenteront de briller aux ailes et Peyras-Loustalet sera une sérieuse garantie pour contrecarrer les assauts dacquois.

La composition complète :

15 Peyras Loustalet ;
14 Gmir, 13 Puletua, 12 Chevtchenko ; 11 Vakacegu ;
10 Suchier (o) ; 9 Bisman (m) ;
7 Martin, 8 Baget (cap), 6 Lomidze;
5 Lokotui, 4 Battye ;
3 Brison, 2 Fualau, 1 Fernandes.

 

Remplaçants : 16 Pinto Ferrer, 17 Manukula, 18 Moore, 19 Bourdeau, 20 Valentine, 21 Gerber, 22 Zouhair, 23 Boughanmi.

Ph. M.

One thought on “Béziers veut se rassurer sur le combat.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Section Paloise - TPR : les compositions

Découvrez les compositions des équipes de la Section Paloise et du Tarbes Pyrénées Rugby qui s’affronteront lors de la première manche du derby des Pyrénées, samedi 13 décembre à partir de 17h00 au stade du Hameau. Section Paloise : 15 Mazzonetto – 14 Hiriart, 13 Fumat (cap.), 12 Vaega, 11 […]

Send this to a friend