CHEF ? UN BONUS ET L’ADDITION SVP !

Rugby Pro D2

Il fallait bien ça samedi soir au stadium d’Albi pour digérer le trop plein d’essais marqués par les albigeois face à des dacquois complètement dépassés dans tous les secteurs de jeux.

Cinq essais marqués par les jaunes et noirs, cela faisait longtemps ( voire jamais cette saison) que ce n’était pas arrivé. Cela commençait dès la 5ième minute par Baptiste Bonnet projeté dans l’en but suite à un beau mouvement collectif. Mathieu André doublait la mise 4 minutes plus tard après une charge dévastatrice dans les 10 mètres adverses. Et c’est monsieur « essais de pénalité » qui concluait cette première mi-temps dominée de la tête et des épaules par les albigeois.

Et les dacquois dans tout ça ? Restés dans les vestiaires sauf pour Boyoud et Maignien qui se sont dits que, quitte à prendre une rouste autant distribuer des tartines… Ce ne fût pas du goût de l’arbitre qui, citant Audiard, leur rappela «  qu’il n’était pas venu pour beurrer les sandwichs » et que lui, il préférait les biscottes. Du coup il en distribuera 3 aux visiteurs en 40 minutes !

La seconde mi-temps recommença sous les mêmes auspices pour le SCA avec deux nouveaux essais marqués par Thibault Visensang et Gabriel Lacroix suite à un ballon porté pour le premier et un lumineux coup de pied rasant de Samuel Marques au sortir d’une mêlée gagnante des albigeois. Ces derniers, généreux laissèrent même leurs invités marquer un essai à la sirène en guise de pourboire… 36 à 5, au revoir, merci et tout le monde à la douche !

CONFIANCE, AYEZ CONFIANCE !

Le rugby commence devant mais se joue beaucoup dans la tête. C’est ce que l’on peut se dire en voyant ces albigeois métamorphosés, dominateurs en touche ( 7 ballons volés !), en mêlée, en défense et en attaque avec une ligne de trois quarts plaisante à voir, tentant des combinaisons gagnantes.

Que s’est-il passé dans la semaine pour voir une telle envie sur le terrain ? Chacun ira de son analyse. Mais en cette saison de giboulées, peut-être que l’horizon du club s’éclaircit ou est-ce la présence du, peut-être, futur entraineur dans les tribunes qui a galvanisé les joueurs ?

LIBéRéS MAIS PAS SAUVéS.

En tout cas la soirée fut douce pour le public du stadium et les résultats des poursuivants sont positifs pour Albi. Le club n’est toujours pas maintenu mais il pourra effectuer ses deux prochains déplacements à Narbonne et Pau sans une grosse pression et se concentrer sur la réception d’Auch qui, si elle est gagnante, scellera sans doute leur maintien en prod2.

RS

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

ITW des rochelais après la victoire contre Béziers

Suite à la victoire bonifiée, 27 à 7 contre Béziers et une seconde période terne, retour de Fabrice Ribeyrolles, entraineur du Stade Rochelais . Et de Julien Audy n°9 de l’ASR et très bon dans l’animation en 1ère période. Total :0 Facebook Facebook Messenger Twitter Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr Email […]

Send this to a friend