Compo montoise pour Rouen

Eric Fricot

Les Montois vont devoir désormais s’y faire : la saison sera longue, pénible et ils vont devoir ferrailler pendant 6 mois pour sortir de l’ornière.

Habitués depuis 10 ans à évoluer au sommet de la Pro D2, ils doivent gérer cette année une transition dont on espère qu’elle n’installera pas définitivement le club parmi les habitués des luttes au finish … Trop d’anciennes gloires du rugby hexagonal sont désormais scotchées en fédérale et les Jaune et Noir doivent s’extraire de cette spirale et d’un destin que certains leur assignent déjà pour un avenir plus ou moins proche.

Le rendez-vous de demain soir est à ce titre un match à particulièrement cibler, à l’aller comme au retour. Les parcours de ces 2 équipes sont similaires puisqu’elles ont pour le moment 3 victoires chacune, 13 pts au classement pour 8 matchs. Les Montois ont une meilleure attaque (167 pts marqués contre 118 côté Rouennais) mais une défense plus perméable (218 points encaissés contre 175). Les Jaune et Noir sont ansi 12èmes et les Normands 13ème. Il semble donc important que le groupe landais puisse reprendre sa marche en avant dans un bloc qui les verra recevoir Rouen et Béziers et se déplacer à Angoulême et Aurillac. Les Montois et les Normands ne seront sans doute pas loin, les uns des autres en fin de saison … la victoire apparait primordiale pour les joueurs du duo Auradou-Darricarrère. Retrouvez la compo annoncée en fin d’après-midi.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Rugby-ProD2 : la composition de Biarritz pour Carcassonne (J9)

Ils sont deux dans l’effectif du BOPB pour qui ce match aura une saveur particulière. L’ailier Benoît LAZZAROTTO qui a connu la Fédérale1 et la montée en ProD2 avec Carcassonne (9 saisons) et Nicolas NADAU joueur puis entraineur de la formation Audoise. Cela dit l’heure n’est pas au sentimentalisme chez […]