MASSY-BEZIERS 19-10 : Et de 4 pour Massy !

Après Bourgoin, Narbonne et Carcassonne, c’est Béziers qui a chuté à Massy devant 2000 spectateurs…

Béziers 2ème au classement était venu pour confirmer son magnifique début de saison. Dès les premières secondes, les hommes de Christophe Hamacek mettent un volume de jeu important. Mais sur une relance depuis leurs 22 mètres mal négociée, Massy hérite d’une pénalité (pour un ballon gardé au sol) que Latorre réussie (3-0) .

Béziers domine largement en mêlée fermée et territorialement. Heureusement côté massicois, en touche, Sekou Macalou le jeune troisième ligne, pique de précieuses munitions (3 touches contrées en quelques minutes).

Les héraultais poussent. Tout vas très vite. Le demi de mêlée Valentine se faufile rapidement petit côté et lance l’animateur et arrière Peyras qui pointe derrière la ligne.

Massy réagit : le talonneur Algisi sonne plusieurs fois la charge tout comme le seconde ligne Huete, très en vue cet après-midi. Sur une belle attaque, l’ouvreur Adrien Latorre alerte intérieur Vakaloa qui sème la zizanie… Au centre du terrain le puissant et longiligne centre de Béziers Jordan Puletua fait des ravages plein axe. Les Franciliens s’y mettent à plusieurs pour le stopper tant bien que mal.

Béziers écope de plusieurs pénalités mais préfère la mêlée. Massy ne rompt pas et les languedociens ouvrent pour Puletua. Mais ce dernier échappe le ballon sur un beau placage de Ratinaud, le centre bleu et noir au four et au moulin ce soir (avec de beaux points de sutures à l’arrivée).

Des 40 mètres, l’ouvreur de l’ASBH Suchier ne tremble pas et envoi le ballon bien haut entre les perches (3-10). Quelques minutes plus tard le canonnier local Adrien Latorre lui répond des 50 mètres (6-10).

Après la pause Béziers enchaîne des ballons portés mais Massy arrive tant bien que mal à s’en sortir. Latorre des 35 mètres réduit même le score peu après (09-10).

Sur un ballon récupéré, le funambule Mani Vakaola traverse tout le terrain en bord de touche a une vitesse exceptionnelle, feintes de passes, contorsions, crochets, accélérations. Il dépose toute la défense visiteuse pour servir son arrière Ed Thrower qui dans un fauteuil court en terre promise (16-10). C’est la folie dans les travées du stade Jules Ladoumègue pleines à craquer.

Sur une belle percée le centre JB Dimartino sert l’ailier Valea tout juste rentré. Ce dernier slalome pour servir Tadjni dans l’axe. L’action échoue à 5 mètres de la ligne. Sur la pénalité qui en découle, Latorre trouve le poteau pour la deuxième fois de l’après-midi (va-t-il hériter de la garde de la fameuse poule la semaine prochaine ?), mais 2 minutes plus tard se fait pardonner (19-10). Massy a fait le break. Béziers mets une grosse pression avec la rentrée du puissant Caillet qui joue continuellement en avançant.

A ce petit jeu, Béziers, à 5 minutes de la fin et avec 9 points de retard, obtient une pénalité à 5 mètres de la ligne, et décide de prendre la mêlée… les minutes s’écoulent. Après plusieurs mêlées redemandées ou refaites, Bisman fini par jouer rapidement mais commets un en-avant en aplatissant dans l’en-but.

Sur la mêlée qui suit, récupérée par les joueurs d’Olivier Nier et de Viktor Didebulidze, Christophe Desassis part au ras et avance courageusement. Après de petits accrochages et une dernière pénalité, c’est bien Massy qui l’emporte 19-10. Béziers, lui, repart déçu et sans bonus, pourtant largement à sa portée.

Les réactions (VIDEOS) des massicois en cliquant ici

 

FICHE TECHNIQUE

A Massy (Stade Jules Ladoumègue), le Rugby Club Massy Essonne bat l’Association Sportive Béziers Méditerranée par 19 à 10 (Mi-temps 06-10)

Arbitres : M. Brousset (Midi-Pyrénées) assisté de Mrs Carbonnel et Ubeda.

Pour Massy : 1 Essai Thrower (50’); 4 Pénalités de Latorre (1’, 31’, 49′ et 64’) et 1 Transformation de Latorre (50’). Carton jaune : Diemer (25’)

Pour Béziers : 1 E Peyras (19’); 1P de Gerber (29’) et 1 T Gerber (19’)

MASSY : Thrower – Vakaola, Ratinaud (puis Di Martino 31’-41’ puis définitivement 52′), Tidjini, Diemer (puis Vailea 56’) – Latorre (o), Prier (m, puis Coudol 52′) – Sutiashvili (puis Gomez 72′), Desassis, Macalou – Chauveau (puis Guedourri 68′), Huete – Ashvetia (puis Lopez Perez, 46′ et retour de Ashvetia 76′), Algisi (puis Tadjer 46’), Iapteff (puis Kuparadze 11’).

Entraineurs : Olivier Nier et Viktor Didebulidze.

BEZIERS : Peyras Loustalet – Max (puis Suchier 72’ retrentré), Puletua, Gerber, Gmir – Suchier (o, puis Fournil 55′), Valentine (m, puis Bisman 68′) – Bourdeau (puis Vatubua 72′), Baget Rabarou (puis Caillet 57′), Ramoneda (puis Zouhair 58′)– Battye, Toevalu – Boughanmi (puis Brison 64’), Fualau (puis Pintoferre 51′), Fernandes Moreira (puis Manukula 22-26’, puis 51’ définitivement).

Entraineur : Christophe Hamacek

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Les résultats de la 10ème journée de Pro D2

Voici les résultats de la 10ème journée de Pro D2. Très belle opération pour le leader Pau qui a étrillé son voisin Biarritz et compte désormais 13 points d’avance sur le nouveau dauphin : Albi qui a créé la surprise à Aurillac ! Agen se replace puisque Béziers, Mont-de-Marsan, Perpignan, […]

Send this to a friend