Narbonne / Aurillac : les réactions Narbonnaises.

patrick 1

Il fallait impérativement stopper l’hémorragie côté Narbonne qui  ne comptait que deux victoires au compteur en sept rencontres au moment de recevoir Aurillac. Face à son public le RCNM défait déjà deux fois depuis le début du championnat sur ses terres comptait sur la première titularisation de Rocky ELSOM, l’homme au 75 sélections chez les Wallabies et “patron du club”  pour  retrouver un peu de confiance ainsi que le chemin de la victoire.

C’est chose faite en s’imposant 33/17 face à Aurillac même si tout fut loin d’être parfait. Les quarte points de la victoire font autant de bien mentalement que comptablement. Largement dominés en mêlées, les Narbonnais ont une fois de plus trouvé leur salut dans le jeu au large,  la vitesse  et certaines individualités telles que Quentin ETIENNE ou Vincent RATTEZ, auteur d’un maginfique 3e. essai passant en revue une défense Aurillacoise médusée.

 

Cette victoire est importantissime pour les hommes de Justin HARRISON, elle permet au Racing de quitter l’inconfortable place de relégable et elle leur permet surtout de préparer, malgré les scories observées dans le jeu Narbonnais hier soir, plus confortablement le très périlleux déplacement à Montauban qui, rappelons-le, a étrillé le Biarritz Olympique devant 10 000 supporters 43/3.

 

Retrouvez ci-dessous au micro de Sébastien BOVÉ et Patrick FASSINA, Christopher RUIZ, Tommy RAYNAUD et Quentin ETIENNE.

P.F.

One thought on “Narbonne / Aurillac : les réactions Narbonnaises.

  1. Comme tous les supporters narbonnais je suis content de cette victoire mais je ne suis pas du tout rassuré pour la suite. Si on ne densifie pas notre pack on va au devant de cruelles désillusions. STRAUSS – VULI et PETIT apporteraient un plus dans la densité.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Le CSBJ sait donner du plaisir, le TPR en paye les frais

ENFIN ! Il aura fallu attendre le quatrième match à domicile de la saison pour voir le CSBJ décrocher son premier succès à Pierre-Rajon de la saison, ce dimanche, et c’est Tarbes qui a fait office de victime expiatoire. Les Berjalliens n’ont pas fait les choses à moitié, puisqu’ils se […]

Send this to a friend