ProD2: Ca bouge (un peu) à Carcassonne.

Daniel BOETSCH

En cette période un peu troublée, il est difficile de faire le point les mouvements de joueurs au sein des diverses formations du rugby professionnel. Cependant, en ce qui concerne l’US Carcassonne quelques mouvements de joueurs se dessinent, sans toutefois être officiellement confirmés par le staff.

Ainsi parmi les quatre joueurs prêtés par des clubs de top 14 à l’US Carcassonne, trois vont regagner leur équipe respective, le troisième ligne Yohann Gbizie sera à nouveau Toulousain, l’ailier Jone Tuva retrouvera le LOU et enfin  le centre  Atunaisa Manu foulera à nouveau la pelouse du Stade Français.  Quant à lui le deuxième ligne Christiaan Van der Merwe prêté par Agen pourrait continuer avec le club audois.

Il y a déjà trois ans l’UBB avait laissé son pilier Thierry Paiva une saison à Carcassonne afin qu’il puisse s’aguerrir sur les terrains de pro D2, expérience réussie et renouvelée pour la saison 2020 / 2021 mais, cette fois-ci avec un jeune centre prometteur de 20 ans Martin Dulon qui intégrera pour un an l’équipe professionnelle carcassonnaise. Il ne sera pas tout à fait en territoire inconnu dans l’Aude, il y retrouvera en effet un autre joueur de l’UBB le demi d’ouverture Lucas Meret qui a signé un contrat de deux ans avec les Jaunes & Noirs.

Avec la fin du confinement, les dernières signatures de contrat encore en suspend vont pouvoir se faire et l’on devrait en savoir plus sur le nouveau visage du XV Carcassonnais dans la prochaine quinzaine

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Prod2 : 3 départs, 2 recrutements et 2 prolongations pour Valence Rugby. #prod2

Valence a annoncé le départ de trois joueurs, le pilier de 32 ans Erwan Iepteff membre depuis 2015, l’ailier de 23 ans Clay Uyen et le centre de 28 ans Opetera Peleseuma. Le centre fidjien de 25 ans Akuila Tabualevu de 1.90 pour 100kg a signé la semaine dernière chez […]