proD2: Carcassonne six changements dans le groupe.

Daniel BOETSCH

Ce vendredi soir va se jouer le match de la peur pour Aurillac et le match de l’espoir pour Carcassonne. Actuel premier non relégable Aurillac doit gagner ce match afin de ne pas sombrer dans la zone dangereuse du classement, a l’inverse Carcassonne ne doit pas perdre afin de pouvoir flirter avec la sixième place synonyme de phases finales.

Autant dire que l’enjeu est important pour les deux clubs. Christian Labit, l’entraîneur carcassonnais doit composer une équipe compétitive malgré de nombreux blessés dont quatre en première ligne. Six changements sont donc opérés dans le groupe ayant affronté victorieusement Montauban la semaine dernière,’est ainsi que Maxime Castant au talon, Jone Tuva à l’aile font leur retour dans le groupe des titulaires.

Sur le banc, composé de six avants pour deux arrières, on retrouve l’inusable Andréi Ursache au poste de talonneur tandis que le jeune pilier espoir Romain Favaretto connaîtra sa deuxième feuille de match de la saison, il sera accompagné en première ligne de Julien Facundo tout juste sorti de l’infirmerie.

Le troisième ligne Pierre Huguet continue son 100 % et signera sa 52ème feuille de match consécutive depuis qu’il est arrivé au sein des “jaune & noir”, Joel Koffi entrera lui sur le terrain pour son 361ème match professionnel.

C’est donc une équipe mêlant l’expérience des anciens et la fougue de la jeunesse qui se rend a Aurillac dans le but d’accrocher une troisième victoire à l’extérieur ce qui lui permettrait de croire encore au top 6.

Coup d’envoi vendredi 6 mars à 20h00 au Stade Jean Alric d’Aurillac

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Pro D2. Romans-Valence ASBH , Le groupe Biterrois pour cette 23ème journée.

Béziers se rend pour cet ultime match de ce bloc dans la Drôme avec pratiquement le même groupe que l’ors de la venue de Mont de Marsan la semaine dernière , si ce n’est le retour d’Alvar Gimeno au centre de l’attaque en lieu et place de Maxime Veau . […]

Send this to a friend