Prod2-Grenoble: aux anges

Pour le denier match de la huitième journée de Pro D2 entre deux prétendants aux phases finales, la rencontre a tenu toutes ses promesses. Un soleil radieux, une température d’été, presque 10 000 personnes au stade et un match joué sur un rythme très élevé. A l’arrivée, un score de 46 à 21 pour un FCG tout feu tout flamme marquant 6 essais de toute beauté suite à des mouvements de grande classe. Le FCG s’est découvert un joueur extraordinaire à l’arrière, Ange Capuozzo, qui a emballé la rencontre de courses folles, faites de vitesse et de crochets dévastateurs capables de franchir un à un les rideaux défensifs. Ce jeune joueur, d’à peine 20 ans et 70 kg tout habillé, a fait l’étalage de ses capacités de relanceur rappelant au passage les courses extraordinaires d’un certain Gio Aplon.

Après ce deuxième bloc, le FCG occupe la place de leader après avoir aligné trois victoires bonifiées de suite. Bien conscient que ce n’est pas une fin en soi à ce stade de la compétition, le capitaine Clément Ancely précise : « de toute façon et même Nevers pourra le dire, l’année dernière, il était en tête pendant un bon moment, et finalement, ils ne se sont pas qualifiés, donc, il faut continuer à travailler, il faut bien profiter de ces vacances pour récupérer, et puis, jouer tous les matchs pour les gagner, et qu’importe les joueurs sur le terrain ».

Réponse dans quinze jours au stade la Rabine à Vannes.

Protin Frédéric

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Fédérale 1. L'entraîneur d'Anglet s'en prend à l'arbitrage

Défait dans le money-time par une vaillante équipe de Saint Jean de Luz (21-25), Anglet peut nourrir des regrets. D’ailleurs, selon l’entraîneur Eric Balhadère, la défaite est à mettre sur le dos de l’arbitrage. “Malheureusement pour nous, seul Mr l’arbitre n’aura pas vu les hors-jeu fréquents sur l’une des dernières actions de […]