ProD2-Grenoble: dans la douleur

Ayant pris connaissance de la victoire des Catalans en Charente, la veille, en ouverture de la seizième journée, Grenoble avait pour objectif de faire aussi bien à Aurillac, chez un adversaire en lutte pour le maintien. L’objectif a été atteint mais dans la douleur. Dans match aux enjeux diamétralement opposés pour les deux équipes, le co-leader grenoblois du Pro D2 est venu à bout d’une équipe aurillacoise extrêmement accrocheuse qui joue sa survie dans ce championnat. Dans un match joué sur un faux-rythme, très cadenassé, ponctué de nombreuses fautes, Grenoble est sorti vainqueur sans avoir brillé. Rien à voir avec le dernier match des Isérois au Stade des Alpes contre Oyonnax. Le staff grenoblois savait qu’aller jouer au cœur de l’hiver dans la Cantal n’avait rien d’une partie de plaisir. Il y a deux ans, au début de l’hiver en décembre 2017, Grenoble, pourtant leader, avait sombré,30-14 contre une équipe aurillacoise qui avait dominé son adversaire dans le combat devant et en conquête directe. Cette fois-ci dans un match plus équilibré, mais dominé encore en mêlée par les Cantalous, Grenoble a su rester au contact au score pour porter l’estocade dans le money time, suite à un coup de génie de son demi-d ’ouverture, Enzo Selponi, qui venait juste de faire son entrée sur la pelouse. Sur une touche bien maîtrisée et à un lancement de jeu très rapide, Enzo Selponi se retrouve face à la ligne d’avantage qu’il franchit en trompant la défense d’un crochet de grande classe. S’enfonçant en pleine course dans l’espace, il n’avait plus qu’à fixer et à donner à Ange Capuozzo démarqué dans le couloir des 5 m. Ange, dont on connait les qualités de vitesse, n’avait plus qu’à terminer l’action dans l’en-but. Grenoble reprenait le score à 5 minutes de la fin,14 à 19 alors que les Auvergnats pensaient tenir leur victoire, eux qui étaient repassés devant à 10 minutes de la fin, 14 à 12. C’est un dénouement heureux pour des Grenoblois qui ont souffert en mêlée durant la seconde période et chahuté en touche. Heureusement que la défense s’est accrochée durant les derniers instants pour tenir un résultat qui était loin d’être acquis au vu du déchet. Reprise heureuse mais que ce fut dur ! Néanmoins, seuls les 4 points comptaient pour rester au contact de Perpignan et maintenir les autres concurrents à distance. Il faut parfois se contenter d’une victoire étriquée sans la manière mais à condition que cela ne se répète pas trop souvent. Grenoble garde sa place de leader en compagnie des Catalans.

Protin Frédéric

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Rugby-ProD2 : Colomiers reçu 5 sur 5 ! (J16)

Avec cette nouvelle victoire à l’extérieur, l’US Co. engrange sont 5e succès loin de ses bases. L’année débute donc sur d’excellentes bases pour les partenaires d’Aurélien BECO d’autant plus que les banlieusards Toulousains viennent d’enchaîner leur 5e. victoire consécutive ! Avec un brita-bonus à +22 et 50 points au classement […]
rugby pro d2

Send this to a friend