Prod2-Grenoble: la douche froide

Frédéric PROTIN

Qui aurait pu imaginer un tel scénario de l’issue d’une rencontre au cours de laquelle le FCG pouvait largement s’imposer avec bonus ? Je n’imagine pas grand monde à la mi-temps alors que le FCG menait 20 à 3.

Au cours du premier acte, les rouge et bleu dominent territorialement ainsi que la possession du ballon. Très vite les Grenoblois investissent le camp des Columérins, mettent de la vitesse, proposent des passes intéressantes avec des joueurs vifs. Ils récoltent rapidement les fruits de cette bonne entame : pénalité et jaune pour le 13 des Haute-Garonne, auteur d’un plaquage haut. Puis, Grenoble déroule et marque deux beaux essais. Rien à redire. Tous les voyants sont au vert : conquête, domination et possession du ballon mais sans surclasser outragement son adversaire.

En seconde période, Grenoble veut marquer un troisième essai mais se heurte à une défense hyper-agressive. Du déchet dans le jeu, des maladresses, un carton jaune, les Columérins profitent de la moindre erreur pour revenir dans le camp de Grenoble et scorer à chaque fois. Quel réalisme ! A moins de dix de al fin de la rencontre, Colomiers repasse devant 20 à 23, soit vingt marqués contre zéro du FCG ! C’est la stupeur en tribune. Grenoble domine les dernières minutes mais perd le ballon à 10 m de la ligne. La dernière mêlée ne donne rien. Fin du match. C’est la douche froide pour Grenoble. On ne s’attendait pas à un tel scénario. Stéphane Glas est incapable de trouver une explication à ce trou d’air durant le deuxième acte. Assurément, Grenoble devra aller faire un coup à Carcassonne mais devra entre-temps trouver des solutions.

Protin Frédéric

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Fédérale 1, SCA 2019/2020, Présentation des recrues épisode 4 : Damien NEVERS

Retrouvez en marge de la rencontre de préparation Albi/Lavaur l’interview du pilier Damien NEVERS qui s’est engagé avec le SCA à l’inter-saison.