proD2- Yohann GBIZIE une grande soif de jeu

Daniel BOETSCH
Yohann Gbizie, 22 ans un futur grand

Le staff toulousain l’ayant informé que cette saison 2019-2020, il serait dur pour lui d’avoir des feuilles de match en top 14, Yohan Gbizie qui est animé d’une énorme envie de jouer a décidé trouver de l’expérience et du temps de jeu dans un club de Pro D2, « je voulais un club qui ne soit pas trop près de Toulouse comme l’est Colomiers, car là j’aurais eu l’impression de ne pas quitter la ville rose, je voulais sortir de mon confort, mais je cherchais aussi un club pas trop éloigné afin de me permettre de rentrer le week-end chez moi » déclare-t-il et comme les relations entre Toulouse et Carcassonne sont au beau fixe grâce à Christian Labit, c’est dans la préfecture audoise que le jeune et prometteur troisième ligne du stade toulousain a posé ses valises.

Âgé de 22 ans , il n’a réellement débuté le rugby qu’à l’âge de 15 ans à l’entente « Vallée du Girou » sept ans plus tard le voici prêté en pro D2 pour une seule année, le staff “rouge et noir” refusant de le laisser partir définitivement, c’est dire le potentiel de ce joueur que de nombreux professionnels  considèrent comme un futur grand du stade toulousain. Arrivé cet été à l’USC il est parfaitement intégré au groupe et à déjà participé à deux rencontres (Mont-de-Marsan, Oyonnax). Ce dimanche il connaîtra donc sa troisième feuille de match et la deuxième en tant que titulaire. Ce sera certainement un match un peu spécial pour lui, sa famille sera dans les tribunes et sur le terrain il croisera certains de ses potes contre lesquels il a bataillé dans sa jeunesse.

Des retrouvailles qui ne manqueront pas d’attrait car, comme il le dit « Colomiers c’est du costaud, c’est une équipe qui joue bien” mais comme c’est un compétiteur, il rentrera sur le terrain sans émotion, si ce n’est celle d’avoir le bonheur de jouer.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Fédérale 1. Vers un retour de la poule élite ?

Après le coup de gueule de Laurent Cabrol (président d’honneur de Mazamet) dans le journal La Dépêche, qui pointe du doigt la Fédérale 1 et les longs déplacements pour ses joueurs, Bernard Laporte lui aurait fait une promesse. Le président de la Fédération Française de Rugby lui aurait promis que […]