Rugby-Fédérale1, Demi-finale aller : Albi domine son sujet !

PatrickF

En s’imposant 20/9 face à l’un des favoris annoncés à la montée en ProD2, les SCA conserve toutes ses chances de qualification pour la finale, synonyme de retour en ProD2.

Même si le ciel a été clément à l’heure du coup d’envoi de cette demi-finale aller du trophée Jean Prat entre Albi et Rouen, c’est sous une pluie abondante et régulière que s’est déroulée cette rencontre. Les conditions climatiques ont bien évidemment eu un impact sur les stratégies adoptées et sur les ambitions du jeu affiché. Mais à ce petit jeu ce sont les Tarnais qui ont été les meilleurs : un collectif solide et solidaire, une défense de fer, un jeu d’occupation maîtrisé et des sorties de camp très propres sous la férule du duo BISMAN/RUSSEL ont mis à mal les Normands. Ce sont pourtant les protégés de Richad HILL qui ont tiré les premiers, Matty JAMES (pas dans son assiette ce soir) convertissait une première pénalité (5e. 0/3). Mais la réponse des Albigeois s’est traduite par un essai de Vincent CALAS suite a une chandelle mettant sous pression l’arrière garde Normande. Essai transformé par RUSSEL (auteur d’un 100%) pour un 7/3 à la 16e. minute et avant la “tuile”. Touché à une épaule et malgré un “strapp” minute, Tunu TAVALEA devait rendre les armes. L’occasion pour Moshen ESSID de glisser de l’aile au centre de la 3e. ligne et de livrer une prestation majuscule. Sans conteste, l’international Marocain a été l’homme du match tant il a plaqué, percuté, avancé balle en main, mettant immanquablement les siens dans le sens de la marche. Dominateurs au cours de ce premier acte, les Tarnais ne convertissaient pourtant pas leur occupation et leur possession au tableau d’affichage. Pragmatiques, les partenaires de DASTUGUE réduisaient même le score à la 29e. minute : 7/6. Et c’est avec un petit point d’avance que le SCA regagnait les vestiaires.

Accrochés en mêlée et perturbés en touche, une de leurs armes favorites cette saison, les Tarnais ont fait un retour des vestiaires de grande qualité, étouffant littéralement leurs adversaires qui ont eu beaucoup de mal à voir la couleur de la pelouse du camp Albigeois au cours du second acte. Une pénalité de RUSSEL récompensait cette entame 10/6 (50e.) aussitôt annihilée par la réplique de JAMES (10/9, 56e.). Quatre minutes plus tard, plongeant dans l’en-but tout en puissance, Saïmoni NABARO permettait au siens de faire le break 17/9 (60e.) minute, accentué à la 63e. minute par une nouvelle pénalité de RUSSEL (20/9). Les partenaires de Mathieu ANDRÉ ont ensuite préservé cette avance de 11 points, malgré une ultime alerte sur un jeu au pied contré par les Normands qui aurait pu faire mal sans un retour de Benji CAMINATI qui à l’image de son équipe a lui aussi livré une très belle copie tout au long de la rencontre.

Sans euphorie mais avec humilité et sérénité, Albi est à 80 minutes du bonheur !

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Rugby-Fédérale1, Benjamin CAMINATI (Albi) : "On a 11 points d'avance mais il reste 80 minutes." Demi-finale aller.

A l’image du collectif Albigeois, Benjamin CAMINATI a rendu une copie très propre hier soir face à Rouen et dans des conditions météorologiques compliquées. Avec un jeu au pied chirurgical il a permis (avec ses compères de la charnière) aux Tarnais de remporter la bataille de l’occupation. Retrouvez son analyse […]
rugby pro d2