stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Fédérale 1. CAL – StadoTPR Un derby acharné

Après leur victoire bonifiée sur Oloron, les Tarbais s’attendaient à un déplacement des plus périlleux sur le Plateau pour le premier derby haut-pyrénéen de la saison face aux Lannemezanais. La rencontre s’annonçait donc comme très acharnée et elle le fut jusqu’au bout.

Pas de round d’observation dans ce match ! La première mêlée se relève et débouche sur une bagarre générale. Les deux talonneurs Mathieu Bonnot et Cédric Rouch font les frais de ce pugilat en étant définitivement expulsés. Contrairement aux précédentes rencontres à l’extérieur, les Tarbais font une bonne entame en mettant la main sur le ballon. Leur puissant ailier Morgan Rubio perce la défense lannemezanaise et sert plein champ Sionasa Vunisa qui file marquer entre les poteaux. Un essai refusé par le corps arbitral pour un léger en-avant. La mêlée du StadoTPR prend rapidement l’ascendant sur sa rivale et Mathieu Berbizier concrétise cette domination avec une pénalité face aux perches. Son vis à vis Christophe Dasque lui répond aussitôt suite à un hors-jeu. Les Tarbais repartent à l’assaut et multiplient les temps de jeu mais ils se heurtent à une virulente défense du CAL. Sur une relance, le virevoltant Morgan Rubio se met à nouveau en évidence mais il ne parvient pas à récuperer son coup de pied à suivre dans l’en-but adverse. Le pack tarbais toujours aussi dominateur en mêlée fermée obtient une pénalité convertie par Mathieu Berbizier. Les avants  s’illustrent encore  en  enchaînant derrière une nouvelle mêlée à cinq mètres. Après une avancée d’Albain Meron, Alexis Armary, venu au relais, franchit la ligne des “Rouge et Blanc”. Avec la transformation de Mathieu Berbizier les hommes de Yannick Vignette et de Mikaël Etcheverria font un premier break. Menés 13 à 3, les Lannemezanais parviennent à réduire le score juste avant la pause avec une pénalité de Christophe Dasque.

Au retour des vestiaires, les hommes du Plateau mettent la main sur le ballon et sous la pression adverse les Tarbais multiplient les fautes. L’arrière lannemezanais Christophe Dasque échoue à deux reprises mais  permet à son équipe de recoller au score en passant deux nouvelles pénalités des 45 puis des 50 mètres. Poussés par leurs supporters, les “Rouge et Blanc” continuent à dominer les débats. Après un beau ballon porté, leur ouvreur Romain Sère-Peyrigain sert judicieusement au pied son ailier Johan Demaï-Hamecher qui file en terre promise. Menés alors 19 à 13, les Tarbais réagissent aussitôt et sont à deux doigts d’inscrire un essai sur un ballon contré mais Albain Meron et Jonathan Brethous sont devancés d’un rien au moment d’aplatir. Les Lannemezanais prennent à leur tour l’ascendant en mêlée et, des 40 mètres de face, leur métronome Christophe Dasque en profite pour creuser un peu plus l’écart. Après un hors-jeu des hommes du CAL, Jean-Baptiste Claverie voit sa tentative des 42 mètres frôler les poteaux. Les dix dernières minutes sont palpitantes ! Les Tarbais sur un très beau mouvement envoient en bout d’aile leur troisième ligne David Bonnecarrère à l’essai. Avec la transformation du bord de touche de Jean-Baptiste Claverie, ils reviennnent à deux petits points du CAL. Les Lannemezanais se sentant à nouveau menacés, remettent la main sur le ballon et leur canonnier Christophe Dasque porte le coup de grâce avec une ultime pénalité sous les acclamations d’un public survolté.

Les Tarbais n’ont pas su saisir l’opportunité qui leur était offerte de revenir au classement à un point des Luziens défaits à Albi. Après avoir viré en tête à la mi-temps, ils ont payé très cher leur indiscipline en seconde période. Samedi prochain à 19h00 se profile un autre derby haut-pyrénéen à Trélut face au Stade Bagnérais. 

Hervé Cazcarra

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :