stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Fédérale 1. StadoTPR Avalanche d’essais à Trélut !

Après leur très belle victoire bonifiée sur Marmande, les Tarbais recevaient les Basques de l’US Nafarroa. Les Bigourdans avaient pour objectif d’obtenir leur second bonus offensif de la saison. Ce fut le cas et avec la manière !

Dès le début de la rencontre, les deux formations produisent du jeu. Les “Rouge et Blanc” s’installent dans les 22 mètres de l’US Nafarroa et trouvent la solution au bout de dix minutes. Après une belle prise de balle dans les airs sur pénaltouche, les avants pyrénéens enchaînent et leur centre Sionasa Vunisa, venu au ras du regroupement, plonge dans l’en-but navarrais. Menés 7 à 0, les Basques se lancent à leur tour à l’attaque mais perdent le ballon en route. Aderito Esteves, bien servi par Sionasa Vunisa, lance son arrière Mathieu Berbizier qui file inscrire entre les poteaux le second essai de la soirée. La défense de Nafarroa va céder une nouvelle fois sur une très belle charge du troisième ligne centre Albain Meron.

Les Basques n’ont pas le temps de souffler ! Sur le renvoi, Mathieu Berbizier lance une magnifique attaque bien relayée par son capitaine Alexis Armary qui envoie Théo Ramon en terre promise. Menés 28 à 0, les Navarrais ne ferment pas pour autant le jeu mais encaissent deux nouveaux essais où la jeunesse tarbaise se met en évidence. L’ouvreur Antoine Frisch puis son compère de la charnière Théo Ramon  concluent ces deux mouvements de grande envergure. Les deux formations atteignent la pause sur le score de 40 à 0 en faveur des Bigourdans.

Au retour des vestiaires, les Basques se montrent menaçants et sous leur pression David Bonnecarrère écope d’un carton jaune. Très vaillants, les “Rouge et Jaune” sont à deux doigts de marquer sur une pénalité jouée à la main mais les Bigourdans défendent comme des morts de faim leur ligne et parviennent à se dégager. Toujours en inféroirité numérique, les Haut-Pyrénéens lancent de magnifiques offensives qui font mouche à deux reprises. Leur jeune demi d’ouverture Antoine Frisch conclut un mouvement de grande envergure puis leur talonneur argentin Gonzalo Manso Moyano plonge dans l’en-but de Nafarroa après un beau renversement d’attaque. Les Tarbais récitent leur rugby et marquent à nouveau sur une combinaison travaillée à l’entraînement. Gonzalo Manso Moyano, intenable, récupère en bout d’aile une magnifique transversale distillée au pied par son ouvreur Antoine Frisch et file inscrire son second essai, le neuvième de la soirée.

Le véloce ailier Morgan Rubio, virevoltant tout au long de la rencontre, s’illustre à son tour en concluant avec beaucoup d’adresse une magnifique attaque bigourdane. Menés 66 à 0, les Basques continuent à envoyer du jeu mais se heurtent toujours à une féroce défense pyrénéenne. Les Tarbais ne lèvent pas le pied, bien au contraire ! Ils terminent très fort cette rencontre. David Bonnecarrère puis Cohen Masson et enfin Jean-Baptiste Claverie franchissent tour à tour la ligne de l’US Nafarroa.

Les Bigourdans ont pris très au sérieux cette valeureuse équipe basque et l’ont respectée en jouant de la première à la dernière minute. Ils ont récité leurs gammes travaillées à l’entraînement et ont étouffé les vélléités navarraises grâce à leur supériorité physique. Un bon match de préparation en vue du périlleux déplacement à Valence d’Agen, dimanche prochain.  

Hervé Cazcarra

Crédits photos : Rachel Barranco

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :