stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Fédérale 1. StadoTPR Un cruel dénouement

Après leurs deux beaux succès bonifiés à Trélut face à Marmande et à Nafarroa, les Tarbais s’attendaient à un match âpre à Valence d’Agen. Cette rencontre fut très disputée jusqu’à la fin ! 

Les Valenciens font une entame parfaite en prenant les Bigourdans à la gorge. Très agressifs, les Tarn-et-Garonnais se heutent à une défense pyrénéenne intraitable. Contre le cours du jeu, l’ouvreur tarbais Jean-Baptiste Claverie ouvre le score. Les “Rouge et Blanc” toujours sous la pression valencienne se mettent à leur tour à la faute et Thomas Bouyxou remet les pendules à l’heure. Blessé, son vis à vis Jean-Baptiste Claverie quitte ses partenaires. Les Bigourdans toujours sur la défensive se laissent surprendre sur une touche vite jouée à la main alors que deux des leurs l’avaient pourtant marquée. Gauthier Minguillon, l’arrière des “Ciel et Blanc”, s’empare alors du cuir et file le déposer en terre promise après une course de 40 mètres.

Ce coup du sort, assome les Haut-Pyrénéens et donne encore plus de confiance aux Valenciens. Déchainés, ces derniers enfoncent le clou à deux reprises. Tout d’abord avec une nouvelle pénalité de leur ouvreur Thomas Bouyxou puis avec un essai de leur puissant troisième ligne centre Abdel Fofana après un bel enchainement dans l’axe profond du pack ciel et blanc. Les deux formations atteignent la pause sur le score de 17 à 3 en faveur des Tarn-et-Garonnais.

Au retour des vestiaires, les Valenciens ne baissent pas de régime et poussent à nouveau les Bigourdans à la faute. Thomas Bouyxou ne laisse pas passer l’occasion de creuser un peu plus l’écart. Menés 20 à 3, les Tarbais réagissent enfin et se lancent dans une belle “remontada” ! Avec leur troisième ligne néo-zélandais Cohen Masson en fer de lance, les avants pyrénéens enchaînent de beaux mouvements. Après plusieurs mêlées à cinq mètres, ils sont récompensés par un essai de pénalité. Les “Rouge et Blanc” repartent aussitôt à l’assaut du camp valencien. Trés agressifs, ils doublent la mise avec un essai de Théo Ramon au pied des poteaux après un beau travail de ses avants. Revenus à trois longueurs des “Ciel et Blanc”, les Haut-Pyrénéens concèdent malheureusement une pénalité sur le renvoi. Thomas Bouyxou, le métronome tarn-et-garonnais, redonne alors un peu d’air aux siens.

Menés 23 à 17, les Tarbais mettent la main sur le ballon et après de nombreux temps de jeu leur pilier Fabien Vial franchit la ligne de l’Avenir Valencien. Avec la transformation de Mathieu Berbizier, les Bigourdans reprennent un mince avantage à dix minutes de la fin. Menés d’un petit point, les “Ciel et Blanc” ne lâchent rien, bien au contraire ! Ils obtiennent une pénalité sur une mêlée alors que les Tarbais les avaient dominés dans ce secteur tout au long de la rencontre. Des 30 mètres face aux poteaux, Thomas Bouyxou ne tremble pas et fait passer son équipe en tête. Les “Rouge et Blanc” jouent alors leur va-tout ! Ils produisent de multiples temps de jeu durant près de quatre minutes sans parvenir à franchir la défense adverse ni à obtenir une ultime pénalité.

Les Tarbais peuvent nourrir des regrets notamment sur leur prestation lors de la première période. Leur réveil a été malheureusement trop tardif. Comme à Saint-Jean-de-Luz, ils ont vécu un cruel dénouement avec cette pénalité qui les a crucifiés en fin de rencontre ! Le samedi 3 novembre à 18h00, ils recevront à Trélut des Oloronnais en quête de points après trois défaites consécutives, dont la dernière chez eux face à Tyrosse.

Hervé Cazcarra

Crédits photos : Louis Lefèvre

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :