stade aurillacois angouleme aviron bayonnais ASBH BEZIERS BO BIARRITZ us carcassonne rugby us colomiers rugby us dax rugby fcg grenoble rugby massy rugby Mont de marsan rugby montauban rugby Src narbonne rugby nevers rugby USAP PERPIGNAN USAP PERPIGNAN poule elite federale 1

Fédérale1. StadoTPR Un bonus amplement mérité

Après leur revers à Anglet, les Tarbais débutaient la phase retour par un déplacement ô combien périlleux chez le leader albigeois habitué aux victoires bonifiées au Stadium depuis le début de la saison. Pour rivaliser avec les Tarnais, les Bigourdans savaient qu’ils devraient livrer un gros combat et ce fut le cas de bout en bout.

Pas de round d’observation dans cette rencontre au sommet ! Les deux formations se répondent coup pour coup et ce sont les Tarbais qui se montrent pragmatiques dès la cinquième minute. Jean-Baptiste Claverie tape un judicieux coup de pied à suivre pour lui même qui’il parvient à récupérer. L’ouvreur des “Rouge et Blanc” alerte alors Willliam Pees qui cadre et sert en bout d’aile Mathieu Bonnot. Le bouillant talonneur tarbais jette un coup de froid sur le Stadium en filant aplatir le premier essai de la soirée au beau milieu des poteaux. Menés 7 à 0, les Albigeois réagissent et bousculent à leur tour les Bigourdans qui se mettent à la faute en écroulant un maul, puis sur une mêlée fermée. Leur arrière Caminati échoue dans ses deux tentatives. Le combat fait rage, les plaquages sont très virulents et Romain Casals, le talonneur des “Jaune et Noir”, touché à un genou est obligé de quitter ses coéquipiers. Les Tarnais continuent à mettre la pression sur les Haut-Pyrénéens. Sur un coup de pied à suivre de Jean-Baptiste Claverie, leur ailier Maffi récupère le ballon et lance Tavaléa. Le puissant troisième ligne centre albigeois déborde la défense adverse et retrouve à l’intérieur son virevoltant ailier Lacelle qui conclut cette action de plus de soixante mètres. Les “Rouge et Blanc” ne se désunissent pas pour autant, bien au contraire. Ils font front avec beaucoup d’abnégation aux multiples assauts des “Jaune et Noir” et terminent fort la première période. Bousculés, les Albigeois concèdent une pénalité en mêlée fermée. Des 35 mètres face aux poteaux Jean-Baptiste Claverie ne loupe pas la cible et permet aux siens de virer en tête à la pause sur le score de 10 à 5. 

Au retour des vestiaires, les Albigeois font le forcing pour revenir au score. Ils y parviennent rapidement en obtenant une pénalité pour une faute tarbaise en mêlée. Russel, qui a succédé à Caminati dans le rôle du buteur, ne laisse pas passer l’occasion de ramener le SCA à deux points des Bigourdans. Les Tarbais font preuve d’une grande vaillance et sur un bel enchaînement ils poussent les “Jaune et Noir ” à la faute. Ils laissent passer l’occasion de creuser un peu plus l’écart et de semer encore davantage le doute dans les têtes Albigeoises car la pénalité de Jean-Baptiste Claverie  des  22 mètres en coin frôle les poteaux. Les Tarnais répondent de la plus belle des manières sur un mouvement de leurs arrières. Lacelle réceptionne une passe sautée de son arrière Caminati et file pointer en coin son second essai de la soirée. Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir le SCA prendre l’avantage. Galvanisés par cette réussite, les Albigeois réinvestissent aussitôt le camp bigourdan. Ils pilonnent la ligne pyrénéenne avec une dizaine de pick and go mais se heurtent à une défense tarbaise héroïque. Les “Rouge et Blanc” endiguent avec courage ces multiples assauts et finissent par se dégager. Les “Jaune et Noir” face à cette défense de fer s’en remettent alors à la botte de leur ouvreur Russel qui aggrave le score des 22 mètres face aux poteaux. Le Stadium va trembler durant les dix dernières minutes car le SCA doit finir la rencontre en infériorité numérique après la sortie de Feltrin, son second talonneur. Les Bigourdans sentent qu’un exploit est à leur portée. Ils jouent donc leur va-tout en enchaînant de beaux mouvements qui balaient toute la largeur du terrain mais la défense tarnaise se montre intraitable jusquà la fin.

En faisant preuve de beaucoup d’abnégation et d’une grande solidarité, les Tarbais ont fait honneur à leur maillot. Ils ont réussi à pousser les Albigeois dans leurs derniers retranchements et ramènent un point de bonus défensif ô combien important dans la course à la qualification avec Saint-Jean-de Luz, leur principal rival qui viendra les défier à Trélut le dimanche 6 janvier.

Hervé Cazcarra  Crédit visuel : Louis Lefèvre  

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :