Rugby-ProD2 : L’exploit de Bayonne ouvre les portes de la finale aux Basques !

PatrickF 1

C’est un véritable exploit que les Bayonnais ont réalisé cet après midi sur la pelouse de Charles Mathon en s’imposant 38/34 devant Oyonnax en demi-finale de ProD2.

Même si les Basques ont pris le score en début de rencontre menant même 9/3 à la 20e. minute grâce à trois pénalités de ORDAS, les Oyomen ont ensuite fait parler puissance et vitesse pour inscrire 3 essais en 9 minutes (CALLANDRET 32e. et 40e et MIRTSKHULAVA 37e.) et assommer les Bayonnais juste avant la pause 27/9.

Au retour des vestiaire, rares étaient les observateurs qui donnaient une chance à l’Aviron Bayonnais de refaire son retard. Et pourtant les Basques ont infligé un cinglant 29/0 aux joueurs du Haut-Bugey entre la 50e. et la 71e. minute en inscrivant 4 essais en 21 minutes (LATUNIPULU 50e, TAUFA 58e, BUSTOS-MOYANO 68e, TEDDER 71e.). Les joueurs de Yannick BRU ont profité à merveille de l’indiscipline des Oyomen et des deux cartons jaunes qui en ont découlé, menant 38/27 à la 71e. minute. Un dernier sursaut à permis à l’USO de recoller au score 38/34 (INMAN, 76e.) mais trop tard. Les Bayonnais au terme d’un match totalement fou ont validé leur billet pour Pau et la finale de ProD2.

One thought on “Rugby-ProD2 : L’exploit de Bayonne ouvre les portes de la finale aux Basques !

  1. Super heureux d’avoir la gorge serrée à la fin du match…..Super fiers de nos joueurs ENCORE un match et que du bonheur. Tous à PAU . BRAVO BRAVO.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Rugby-ProD2 : Brive / Vannes, les compositons pour la demi-finale.

Recevoir en demi-finale n’est en aucun cas une garantie qualification. Les Oyonnaxiens l’ont appris hier soir à leurs dépens en s’inclinant au terme d’un match fou face à Bayonne 34/38. Les Brivistes sont donc prévenus, eux qui s’apprêtent à accueillir le RC Vannes qui reste sur une fin de saison […]