Section Paloise : l’énigme de l’indiscipline

............

La Section Paloise est après 22 journées la deuxième équipe la plus indisciplinée de la Pro D2 avec des chiffres presque incroyables : 33 cartons jaunes et 2 rouges !

Mais le plus incroyable dans tout ça c’est le classement actuel des Béarnais et encore plus inattendu celui de sa défense. On retrouve le club palois à la 3ème place du championnat en termes de points et à la 2ème place du classement des défenses ! Sur les 2 classements mentionnés, le LOU les précède et La Rochelle est une fois devant eux (classement général) et l’autre en retrait (3ème au classement des défenses). Oui mais voilà ces 2 clubs n’ont reçu qu’une vingtaine de cartons jaunes chacun et aucun rouge !

La question que l’on est en droit de se poser est la suivante : comment une équipe aussi indisciplinée peut elle avoir la 2ème meilleur défense ?

Une mêlée trop souvent chahutée

Ca reste le gros point noir depuis le début de la saison, alors que la touche a toujours été une source quasi-intarissable de ballons, la mêlée paloise aura souvent été dans le dur face aux grosses équipes mais aussi les plus “faibles”.

A gauche, les piliers n’ont reçu que 3 cartons à eux 3 mais à droite, le pilier Charlet a déjà écopé de 5 cartons jaunes et le plus souvent en mêlée tout comme Bougherara exclu temporairement à 3 reprises. Comme disent les anglais : No scrum, no win !

Parole à la défense

Hormis la mêlée, on peut aussi se fier aux statistiques. Pau est l’équipe qui a pris le moins d’essais à l’heure actuelle, seulement 23 ; cependant elle a concédé 13 pénalités de plus que le LOU. Oui la Section Paloise possède une défense difficilement franchissable, seulement 2 équipes ont glané un bonus offensif contre elle, le LOU et Bourgoin.

On peut évidemment faire le rapprochement entre le classement et ces statistiques. En effet, la seule volonté de ne pas prendre d’essai entraîne l’indiscipline qui elle même implique le trop grand nombre de pénalités concédées.

La Section sauve peut-être des essais mais elle s’épuise en infériorité numérique, comme à Bourgoin justement où elle avait reçu 4 cartons jaunes et un rouge.

Mais réduire l’indiscipline paloise à ces seules fautes devant ou proche de son en-but ne serait pas suffisant. Non, les palois ne font pas que des fautes dans leur camp en défendant des situations d’essai. Comme on l’a vu, la mêlée compte pour 1/3 des cartons,

Contrairement aux fautes “intelligentes” (j’entends par là “nécessaires pour sauver un essai”), les fautes en mêlée demeurent le gros problème à résoudre pour les palois qui se sont relancés dans la course à une demi-finale à domicile ! Les carences défensives ne seront pas toujours compensées par une défense acharnée.

 

 

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Les plus beaux essais du championnat V7.

On poursuit notre série sur les plus beaux essais de la Pro D2 après 22 journées avec la sélection de notre consultant pour le TPR Hervé. Voici donc en vidéo les 3 essais choisis : le premier a été inscrit par Devcich contre Albi, le deuxième par Grobler contre Lyon […]

Send this to a friend