US CARCASSONNE, Arnaud GUYOT : «fier d’être d’ici !»

patrick

Auteur d’un essai la semaine lors du match de préparation face à Mont de Marsan, le jeune Arnaud Guyot, tout juste 22 ans, vient de signer son premier contrat professionnel avec l’US Carcassonne. Interview d’un jeune homme travailleur et discret qui a su en seulement 6 matches avec la « une » la saison passée taper dans l’œil du staff de l’USC et de son manager Christian GAJAN.

IMG_80288

Arnaud, peux tu nous présenter ton parcours sportif ?

«  Je suis né en 1992 et j’ai commencé le rugby il y a seulement 5 ans à 17 ans. Avant ça j’étais un ¨brave footeux¨ à Conques sur Orbiel, mon village, puis à l’Alaric et je jouais avec mes copains. A cette époque là je pratiquais aussi le squash et j’ai été sélectionné en équipe jeune du Languedoc -Roussillon où nous avions fini 3e. au championnat de France par équipe. Cela dit j’étais le seul footeux dans un environnement ¨rugby¨. Mon père mes oncles ont été ravis quand je me suis tourné vers le rugby, sport dans lequel je baignais familialement depuis tout petit.

 

Cette saison tu signes ton premier contrat pro : une satisfaction personnelle ?.

« Ça fait du bien au moral et je suis très fier d’intégrer le groupe pro. J’espérais y arriver mais je ne pensais pas pouvoir y parvenir. En début de saison dernière je n’étais pas sur les tablettes du staff et du manager de l’époque (ndlr : Christian LABIT). C’est grâce au staff des Espoirs (Mathieu et Julien) qui nous ont poussé, moi et quelques autres joueurs, et nous ont fait travailler pour pouvoir postuler en équipe première qui ne comptait que 27 contrat pro. L’arrivée de Christian GAJAN et les nombreuses blessures nous ont permis d’intégrer le groupe pro. J’étais alors surveillant dans un lycée et je faisais les nuits à l’internat. Pas simple de gérer les doubles journées : internat, muscu, entrainements … mais le jeu en valait la chandelle. J’ai eu 6 matches pour faire mes preuves. »

 

Justement, quelles sont les principales différences entre les Espoirs et le ProD2 ?

« On attend de nous que nous soyons beaucoup plus performants. Il faut être beaucoup plus concentrés aux entraînements et donner en permanence le meilleur de soi même et montrer que même si on est jeune on peut y être aussi. Ensuite la charge de travail et bien plus importante. Jouer avec des joueurs d’expérience motive et apporte énormément. »

 

Dans le monde du rugby professionnel, les joueurs issus de la formation locale sont rares.

« Je suis fier d’être d’ici et d’être ici. Quand on discute avec les nouveaux c’est une vraie fierté de leur dire que je suis né ici, que mon village est à quelques kilomètres de Domec. Mais je n’oublie pas que je n’ai signé que pour une année et que rien n’est acquis. »

 

Selon toi, quels points doit-tu travailler et améliorer en priorité pour pouvoir postuler cette saison ?

« Je dois travailler mes courses, viser toujours plus l’intervalle et à pleine vitesse. En défense je n’ai pas le gabarit (1,90m pour 84kg) pour mettre des ¨placards¨ comme le fait Navakadretia à Narbonne mais je fais tomber et ça ralentit. Il faut aussi que je m’améliore sur les ballons aériens et que j’arrive à me mettre en action plus vite … le temps que les compas se déplient. »

 

Quel regard portes-tu sur le groupe pro de cette saison ?

« L’an passé à la même époque j’étais juste un joueur du groupe Espoirs et je ne faisait pas partie des joueurs susceptibles d’évoluer avec la ¨une¨. Mais il me semble que l’ambiance, l’entente et la cohésion sont meilleures que l’année dernière lors de la phase de préparation. On passe de bons moments au travail mais aussi en dehors du rugby et ça renforce les liens. Le stage avec le ¨3¨(3e. RPIMa) a bien renforcé la cohésion, notamment le dernier jour. »

 

Quel discours vous a tenu le staff sur la saison écoulée ?

« On est passé à autre chose, il faut savoir tourner la page tout en tirant les leçons de cette saison très compliquée pour l’USC. On repart de zéro et il faut tout refaire comme il faut. »

 

Que peut-on te souhaiter à titre collectif comme individuel pour la saison qui débute ?

« Que nous accrochions le maintien le plus tôt possible. Premier match à Montauban, la réception de Narbonne dès la deuxième journée … il faudra répondre présent tout de suite. En ce qui me concerne, faire un maximum de feuilles de match pour m’assurer l’année d’après. Je n’ai aucune certitude pour le futur et j’ai envie de continuer ici. Ca va être un championnat très dense et il y aura des gros matches toute la saison. »

 

Propos recueillis par Patrick FASSINA

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

TPR : le groupe contre Carcassonne

Découvrez le groupe pour le match amical opposant le TPR à Carcassonne, mercredi 13 août à 19h00 au stade d’Argelès-Gazost.