US CARCASSONNE : relancer la machine avant les fêtes !

patrick

Trois matches, c’est le nombre de rencontres qu’il reste à jouer avant la fin de la phase aller du championnat. Pour l’USC qui vient d’enchaîner une série de trois rencontres à zéro point, ces trois matches apparaissent dores et déjà déterminants dans le sens où ils peuvent cantonner l’équipe dans le dernier tiers du championnat ou la faire basculer au seuil du top 5.

Un gros menu avant les fêtes.

Actuel 12e. du championnat avec 23 points l’USC se situe à 6 longueurs des deux relégables ( Dax et Bourgoin) et à 7 points d’un “gruppetto” de prétendants au Top5 composé de l’USAP, Biarritz, Colomiers et Aurillac (30 points).  Pour ce menu de fêtes,  en guise d’entrée, les Carcassonnais se déplaceront dès ce week-end à Béziers pour un derby face à une équipe qui semble elle aussi depuis quelques semaines faire du surplace (3 défaites de rang). Qui plus est, la rencontre se jouera dans un Stade de la Méditerranée échaudé il y a de cela 15 jours par la victoire des Aurillacois.

En plat de résistance, les Audois recevront ensuite le SUA qui ne semble pas au mieux actuellement : 3 défaites lors des 4 dernières rencontres et qui a semble-t-il quelques difficultés à s’exporter ces derniers temps.

Enfin, en guise de dessert, c’est le leader Palois qui viendra clôturer la phase  aller du championnat sur la pelouse de Domec.

Avec quels convives ?

Côté effectif, l’USC a du composer ces derniers temps sans plusieurs de ses joueurs phares. Alin COSTE, Andreï URSACHE , José LIMA honoraient des sélections avec leurs équipes nationales respectives (Roumanie et Portugal). A cela il faut ajouter les joueurs laissés au repos comme SABY ou GIMENO lors du déplacement à Albi. Ils devraient d’ailleurs tous pouvoir postuler pour le déplacement à Béziers. Mais il ne faut oublier aussi les blessés de longue durée tels que BEN BOUHOUT, KRUGER ou encore VILARET dont la date de “retour au affaires” est périodiquement repoussée. Il se murmure d’ailleurs dans certains “milieux autorisés” que le club serait à la recherche d’au moins un joker médical pour la suite de la saison … !

Bien entendu le club peut compter sur Gilles BOSCH, meilleur réalisateur du championnat devant l’Albigeois Mathieu PELUCHON et sur une attaque qui occupe la 3ème place du classement pour espérer  engranger le maxium de points possibles lors de ces trois dernières rencontre de l’année 2014.

Mais comme toujours avec les  menus de fête, gare à l’indigestion  et à l’inévitable  gueule de bois qui en découle.

 

PF

Ces trois rencontres seront à suivre en direct et en intégralité sur notre web-radio en se connectant à la page Radio_Rugby de notre site.

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Grégory Puyo (CSBJ) "La maladie, c'est le doute, la peur de mal faire"

Dans la situation très difficile que traverse actuellement le CSBJ, voici un nouvel entretien avec le capitaine Grégory Puyo, après les entraîneurs Pascal Peyron et Alexandre Péclier et le président Martial Manier. L’ancien capitaine biterrois, revenu l’été dernier en Berjallie, ne s’attendait à vivre de pareilles retrouvailles en Ciel et […]

Send this to a friend