USC : CARCASSONNE rentre de Mont de Marsan les valises pleines …

PatrickF

Victoire bonifiée logique et sans bavure des Montois face à Carcassonne 39/10 dans ce duel en « Jaune et Noir » qui permet aux hommes de David AURADOU et Christophe LAUSSUCQ d’intégrer le Top5 pour la première fois de la saison à 3 journées de la fin de la phase régulière.

 

Un match à sens unique.

Menant rapidement 11-0 (16e.) dans le sillage d’Augustin ORMAECHEA (demi de mêlée très inspiré et excellent dans la lecture et la conduite du jeu) les Montois, puissants, joueurs, très bien organisés ont pris le match par le bon bout. A l’inverse, les Carcassonnais, malgré 3 points inscrits sur pénalité par LATORRE des 45 mètres à la 28e. minute n’ont jamais semblé dans le match. Pire, 2 minutes plus tard, une offrande de PAKALANI permettait à Cédric BEAL, très en vue pendant la rencontre au même titre que toute la 3e ligne Montoise, d’inscrire le second essai des Landais pour un 18/3 à la pause.

Dès le retour des vestiaires, les Montois concluaient un mouvement d’envergure parti de leurs propres 22 mètres par un magnifique essai d’Augustin ORMAECHEA bien aidé par deux accélérations de TAULANGA puis MUZZIO : 25/3 à la 42e. minute. Deux nouvelles réalisations de LIEBENGERG (61e.) puis BEAL pour son doublé (66e.) viendront alourdir l’addition pour un 39/3 à la 66e. minute. Pour corser le tout, les Carcassonnais perdaient quelques minutes plus tôt Vavae TUILAGI sur une grave blessure (double fracture tibia/péroné à la 55e.)

Maigres satisfactions

Alors, peut-ont trouver un quelconque point positif dans cette rencontre ? Le manque de puissance face au « mur Montois », l’incapacité à déstabiliser la défense Landaise, le manque de cohésion sur les rucks, le peu d’inspiration sur les rares ballons disponibles ne poussent pas à l’optimisme dans les rang Carcassonnais. Cela dit, on peut se tourner vers le banc qui à permis d’insuffler un peu de dynamisme et de densité, notamment devant avec les entrées d’OULAÏ, ETIEN, POHE ou encore TONITA. Mais il convient de souligner, dans le naufrage collectif, l’entrée remarquée du jeune Franjo BORDEWIE à droite de la mêlée Carcassonnaise qui a livré une prestation très intéressante pendant près de 25 minutes.

L’essai l’orgueil inscrit par les audois à la 82e. minute après une succession de pénaltouches ne rendra pas le défaite moins amère à 15 jour d’un derby face à Narbonne qui place les Audois, au vu des résultats de Dax et dans une moindre mesure d’Aix , au pied du mur pour cette fin de saison.

PF

Réagissez à l'article ! Qu'en pensez vous??

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Davidson "On a montré ce dont on est capable"

Après la victoire bonifiée de ses joueurs 44 à 20, Davidson revient sur cette rencontre Total :0 Facebook Facebook Messenger Twitter Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr Email SMS

Send this to a friend